Policiers hospitalisés, poubelles incendiées, mortiers tirés : une nuit mouvementée le 13 juillet dans le Val-de-Marne

Lors de la soirée traditionnelle du 14 juillet, ils s’accompagnent de feux d’artifice, mais parfois de mortiers, de poubelles enflammées et même de véhicules. Dans le Val-de-Marne, la soirée du 13 juillet était déjà occupée par les pompiers et la police : à Champigny-sur-Marne mais aussi à Villiers, Sucy-en-Brie, Saint-Mandé, Villejuif… Des informations sur une trentaine d’incidents violents qui s’est produit tout au long de la section.

Même un policier blessé à Villejuif a été transporté à l’hôpital. Il faisait partie d’un groupe de fonctionnaires qui patrouillaient en voiture et a été agressé par plusieurs personnes vers 00h40 près de la commune d’Alexandre Dumas. Des obus de mortier ont été tirés sur eux. Ensuite, ils ont répondu avec des armes intermédiaires comme des boules flash pour rétablir l’ordre. Mais “je les ai de nouveau ciblés avec des mortiers alors qu’ils quittaient les lieux” et reçu plusieurs projectiles dont des pavés, explique la préfecture de police de Paris.

Le pare-brise de leur voiture a été brisé et un fonctionnaire a été blessé et transporté à l’hôpital. Aucune arrestation n’a été effectuée à ce stade. L’enquête a été confiée au poste de police du Kremlin – Besseter.

A San Mandy, des policiers municipaux ont été la cible de tirs de mortier en direction du commissariat – et arrêtés – sans faire de blessés.

Cocktails Molotov et pavés découverts à Villiers

Un peu après minuit, à Villiers-sur-Marne, une voiture en feu a appelé la police boulevard de Bishop’s Stortford, à la frontière avec la Seine-Saint-Denis. Les haut-parleurs, capturés par un groupe d’une quinzaine de personnes, ont essuyé des tirs de mortier. Les pompiers sont intervenus, mais sous escorte policière. Immédiatement, des cocktails Molotov et des pavés ont été découverts. Même phénomène dans la commune voisine de Champigny, où les deux gendarmes l’ont amené, rue de la République et rue Verdun, près de la mairie.

Cinq personnes ont été arrêtées dans la rue Al-Gomhoria après des incendies de poubelles. Quant à la rue de Verdun, il n’y avait pas d’incendie à l’arrivée des pompiers. Mais une embuscade a peut-être été tendue depuis que la police et les services de secours de la bande sont intervenus et ont reçu des mortiers. Là, quatre adolescents, âgés de 16 à 17 ans, ont été arrêtés.

L’Est de la division n’a pas non plus été épargné depuis environ minuit, et d’autres tirs de mortier ont été notés à Sucy-en-Brie et La Queue-en-Brie. Dans cette dernière commune, les policiers ont fait usage d’un lanceur de balles de défense (LBD) tout en brûlant des poubelles sur la voie publique. Aucun blessé n’a été enregistré. Ni à Susi, où la police a été attaquée sur l’avenue Ingres, dans la bande du parc provincial de Morbras.

Leave a Reply

Your email address will not be published.