Mario Strikers, Duke Nukem… 10 publicités de jeux vidéo à censurer aujourd’hui

nouvelles du jeu Mario Strikers, Duke Nukem… 10 publicités de jeux vidéo à censurer aujourd’hui

Si aujourd’hui les publicités de jeux vidéo se font de plus en plus rares, préférant les chaînes Twitch et Youtube aux publicités TV et aux pages de magazines, elles existent depuis peu. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’était une toute autre époque… Voici 10 publicités qui ne pourraient jamais voir le jour aujourd’hui.

Croiseur de bataille 3000m

Vous avez probablement déjà une petite idée du genre de bars que l’on trouvait à cette époque. Jusqu’à ce que nous entrions dans le vif du sujet avec Une publicité qui met en valeur le corps féminin de manière quelque peu suggestive. Vous vous en doutez, ils sont surtout nombreux (Game Boy, BMX XXX, Davis Cup World Tour…) et on ne les répète pas souvent, on n’en a choisi qu’un : Cette annonce Battlecruiser 3000. Take Two/GameTek et Derek Smart sont sortis en 1998, et bien sûr ne vous ont pas laissé croiser la route de cette jeune femme qui semble si excitée à l’idée de jouer au jeu. On se demande juste pourquoi il faut être à moitié nu pour nous le montrer.


Épuisement 3 : résiliation

Nous modifions le registre, mais pas nécessairement pour le mieux. Nous sommes au début des années 2000, et force est de constater que les éditeurs ont décidé d’abandonner les corps nus pour des campagnes publicitaires choquantes. Le jeu de course Burnout 3 : Takedown, Electronic Arts a donc jugé bon de concentrer l’une de ses pages publicitaires sur… les accidents de la route. Ce n’est pas une blague et aujourd’hui on voit mal où l’éditeur voulait nous emmener avec cette publicité. Cependant, ils sont de mauvais goût et il est difficile d’imaginer que cela soit possible aujourd’hui. D’autant plus que même les points d’interdiction que l’on peut voir à la télé aujourd’hui sont moins directs que cette supposée page Vendre Burnout 3 : Suppression.

Mario Strikers, Duke Nukem... 10 publicités de jeux vidéo à censurer aujourd'hui

Bon marché

Connaissez-vous Cheesy ? Ce jeu de 1996 vous propose d’incarner une souris tentant de s’échapper du château. Il a pris la forme d’un jeu de plateforme destiné aux très jeunes ados. Autant dire qu’avec un objectif aussi premier, on ne peut qu’être surpris par l’annonce ci-dessous. Ce dernier compare déjà le jeu à une maladie vénérienne dont vous seriez heureux d’avoir. Un choix pour le moins audacieux, d’autant que cette annonce est née en pleine période de réveil et d’explosion des cas de VIH (7 710 000 décès liés au sida de 1990 à 1999). Aujourd’hui on a encore le droit à des publicités un peu douteuses à son sujet, mais il y a encore une petite chance que quelqu’un puisse vérifier l’authenticité de telles publicités.

Mario Strikers, Duke Nukem... 10 publicités de jeux vidéo à censurer aujourd'hui

mon équipe

Daikatana est l’un des jeux qui est entré dans l’histoire pour de mauvaises raisons. Annoncé à Noël 1997, le jeu fut finalement repoussé à l’été 2000, subit de nombreux changements au sein de l’équipe de développement, fit la dernière crise et coûta une petite fortune. Autant dire qu’avant même sa sortie, le grand public s’attendait déjà à un échec. A quelques mois de la date fatidique, les équipes ont ainsi décidé de lancer une campagne promotionnelle infâme et quelque peu de mauvais goût. S’appuyant sur la réputation de son créateur John Romero (Doom, Wolfenstein 3D), il vous a tout simplement invité à devenir “une petite mauvaise odeur”Magicien…

Mario Strikers, Duke Nukem... 10 publicités de jeux vidéo à censurer aujourd'hui

Terre de Donkey Kong

Après le sexisme, on est sur une autre pente glissante avec Donkey Kong Land. Nous sommes maintenant en 1995 et il faut dire qu’à cette époque il est très rare de voir des personnes de couleur dans les publicités. Ainsi, lorsque vous avez ouvert votre magazine préféré et que vous êtes soudainement tombé sur ce type nommé Yamiga Kanawi, il y a eu quelque chose de surprenant. Surtout quand on voit un membre d’une tribu africaine tenant fièrement une Game Boy, la logique est difficile à comprendre. Malheureusement, le seul lien que l’on peut trouver entre les deux est que les publicités se noient dans le racisme. Donkey Kong Land vous fait en réalité jouer au singe… En raison de toutes les images racistes qui circulent à propos de cet animal, l’annonce semble tout de suite plus dérangeante.

Mario Strikers, Duke Nukem... 10 publicités de jeux vidéo à censurer aujourd'hui

Duc Nukem 3D

Fini le sexisme ! Le racisme aussi ! Pour compléter cette trilogie publicitaire malsaine, il ne manque plus que… l’homophobie. Et c’est Duke Nukem 3D qui s’occupe de lui. Pour une fois, s’il y avait une licence qui ne pouvait pas être délivrée comme aujourd’hui, c’est Duke Nukem. Il faut dire qu’il est difficile d’imaginer une scène comme Duke Nukem Opening Forever possible à notre époque. Il en est de même de certaines publicités, comme celle ci-dessous qui en atteste Si vous n’aimez pas Duke Nukem 3D, vous devez être gay. Puisqu’il n’y a pas de lien concret entre ces deux déclarations, on soupçonne une bonne dose de jugements bien datés qu’il serait difficile de porter aujourd’hui.

Mario Strikers, Duke Nukem... 10 publicités de jeux vidéo à censurer aujourd'hui

Course de F1

On continue sur notre lancée si vous le voulez avec une nouvelle couche de sexisme. Cette fois, il n’y a pas de femmes nues, mais Une représentation particulièrement vulgaire et sexiste de la petite amie d’un joueur de Formule 1. Hormis le fait que la publicité, encore une fois, n’a pas vraiment de sens, montrer une femme faisant gentiment le ménage pendant que son copain vit sa belle carrière (ou joue aux jeux vidéo) n’est plus vraiment dans l’air du temps. Alors que nous commençons lentement à faire apparaître des hommes dans les publicités pour les produits ménagers, il est difficile d’imaginer une telle représentation potentielle.

Mario Strikers, Duke Nukem... 10 publicités de jeux vidéo à censurer aujourd'hui

Nintendo a toujours contrôlé son image au millimètre près… du moins c’est ce que nous avons tendance à penser. Mais entre les publicités vous invitant à « allumer » Luigi et celles de Mario Sunshine vous proposant Mario « plus mouillé que jamais », Big N n’a pas toujours été aussi capricieux. Le meilleur exemple en est Mario Strikers License, le jeu de foot qui réunit notre plombier et ses amis. Pour la première fois dans le monde de Nintendo, vous pouvez sans vergogne écraser vos ennemis ou voir des grenouilles se transformer en esclaves. Cet aspect irrévérencieux se retrouve bien sûr dans Communiquez sur Mario Smash Football et cette publicité populaire qui vous invite à former une jolie paire de balles avant le début du match. Autant dire qu’il est difficile pour Nintendo de valider de telles publicités aujourd’hui.

Mario Strikers, Duke Nukem... 10 publicités de jeux vidéo à censurer aujourd'hui

Simulateur de vol Microsoft

Le cas de Microsoft Flight Simulator est un peu particulier. En fait, la publicité n’est pas un problème en soi, mais malheureusement elle a mal vieilli depuis un certain événement. Si vous ne reconnaissez pas le mémorial à l’écran, le court texte qui l’accompagne devrait vous aider à comprendre le problème : “N’oubliez pas que lorsque vous passez le 42e étage des tours jumelles et que vous manœuvrez pour reprendre un tour au-dessus de Times Square, la sécurité est la principale préoccupation du pilote.” En 1982, il n’y avait pas de problèmes avec cette publicité. Mais après près de vingt ans, les deux tours sont marquées par un événement catastrophique : L’attentat du 11 septembre 2001. Qu’il suffise de dire qu’il est maintenant impossible d’imaginer de telles publicités.

Mario Strikers, Duke Nukem... 10 publicités de jeux vidéo à censurer aujourd'hui

Bâton d’alimentation Sega Mega Drive Arcade

Sega, à l’époque, était particulièrement prolifique en matière de publicité de mauvaise qualité. Maintenant, nous nous souvenons du logo “Sega est plus fort que toi” et Segata Sanshiro, mais nous avons oublié toutes ces choses qui ne sont plus possibles aujourd’hui. C’est le cas de Sega Saturn montrant (toujours) le corps d’une femme nue, mais aussi Celle du Sega Mega Drive Arcade Power Stick. Cet océan a permis à Megadrive de jouer avec un gros bâton, ce qui a évidemment donné quelques idées inappropriées aux membres de l’équipe marketing. C’est ainsi que nous avons fini Publicité destinée à un public relativement jeune et prétendant “Plus vous y jouez, plus ça devient difficile.”. En regardant la société de l’époque, on se demande même comment cela a pu arriver.

Mario Strikers, Duke Nukem... 10 publicités de jeux vidéo à censurer aujourd'hui

désir? Découvrez d’autres pubs bizarres du passé sur le compte Twitter @weirdgameads, c’est un cadeau !


Leave a Reply

Your email address will not be published.