Meghan Markle et Harry en froid avec Elizabeth II ? Cette photo “motivée par la colère et le ressentiment”

La tension est palpable entre le Prince Harry et la Firme. En s’exilant à Montecito, en Californie, le fils cadet de Diana et Charles a choqué sa famille, à commencer par la reine qui, bien que conciliante avec le duc de Sussex, a toutes les peines du monde à lui pardonner cet affront.

Pour preuve, si Meghan Markle et Harry étaient conviés aux festivités données en l’honneur de son jubilé de platine, Elizabeth II a assuré le service minimum, refusant même que son petit-fils et sa femme apparaissent sur le balcon du palais de Buckingham lors du célèbre défilé Parade de la couleur.

Meghan Markle et Harry brouillés avec Elizabeth II ? Cet affront qu’ils n’ont pas supporté

Une vraie déception pour le couple qui, venu accompagné de leurs deux enfants, Archie et Lilibet, n’a visiblement pas apprécié d’être traité comme des citoyens de seconde classe. Après s’être vu refuser une photo aux côtés du monarque, Meghan Markle a ainsi orchestré un énième pied de nez à la famille royale en dévoilant pour la première fois le visage de sa fille à l’occasion de son premier anniversaire.

« La décision de publier la photo a été motivée par la colère et le ressentiment »explique l’expert royal Neil Sean sur sa chaîne Youtube.

« En postant la photo de Lilibet Diana, ils ont de nouveau attiré l’attention »

Et de préciser que l’ex-couple royal se serait senti terriblement négligé et ils voulaient s’assurer que leur présence était remarquée.

Ou, “en postant la photo de Lilibet Diana, ils ont de nouveau attiré l’attention du monde entier sur eux”… au grand dam de la monarque qui préférerait que son petit-fils fasse profil bas.

Meghan Markle a décidé de régler ses comptes avec la famille royale

Pour rappel, le couple avait profité d’un entretien exclusif avec Oprah Winfrey pour régler ses comptes avec la famille royale, et plus particulièrement avec Kate Middleton et William.

A lire aussi :

Visiblement très énervés, Meghan Markle et Harry avaient également accusé un membre de la Firme de s’inquiéter de la couleur de peau de leur fils, Archie, avant même sa naissance. Des révélations explosives qui avaient fait bondir Elizabeth II, qui peine à pardonner aux Sussex ce qu’elle considère comme une haute trahison.

Leave a Reply

Your email address will not be published.