Lille surclasse Auxerre, Sotoca s’offre un triplé avec Lens, Ramsey déjà buteur… Ce qu’il faut retenir des matchs de dimanche

Après les victoires des grosses cylindrées de Lyon, Monaco et Paris, la première journée de Ligue 1 s’est poursuivie sur les autres pelouses, dimanche 7 août. Une nouvelle version de Lille a pris un départ idéal, dominant largement le promu Auxerre (4- 1), tandis que Lens et Montpellier se sont également imposés contre Brest (3-2) et Troyes (3-2). Angers et Nantes (0-0), ainsi que Toulouse et Nice (1-1) n’ont pas tranché. Retour sur les moments forts de l’après-midi.

Le retour raté : le promu Auxerre boit la coupe à Lille

Un après-midi éprouvant pour l’AJA. Auxerre a lourdement chuté sur la pelouse de Pierre-Mauroy face à Lille pour son retour en Ligue 1, dix ans après sa dernière saison dans l’élite. Débordés, les joueurs de Jean-Marc Furlan ont craqué dès le début de la rencontre, encaissant deux buts en trois minutes, avant de sombrer (4-0). La réduction de l’écart de Gaëtan Charbonnier à l’heure de jeu (4-1) n’a pas suffi à les relancer.

Sous la baguette de son nouvel entraîneur, Paulo Fonseca, dont la patte offensive est déjà visible, Lille s’est fait plaisir. Emmené par Benjamin André, Jonathan David et Rémy Cabella, tous buteurs, le Losc marque les esprits et améliore déjà sa différence de buts.

Le match : Montpellier-Troyes, vingt minutes de folie et un petit bijou

Montpellier et Troyens ont fait le show sur la pelouse de la Mosson, avec une entame de match folle. En vingt minutes, les 22 joueurs se sont rendus coup pour coup. Auteur de l’ouverture du score à la 3e minute, le MHSC a vu les Troyens revenir sur penalty moins de dix minutes plus tard. Les hommes d’Olivier Dall’Oglio prenaient l’avantage au quart d’heure, mais Mama Baldé permettait à l’Estac de revenir immédiatement à niveau.

Les filets ont alors cessé de trembler, mais le match n’a pas perdu en intensité. Avec plus d’une dizaine d’occasions de chaque côté, les deux équipes ont offert une prestation de qualité. C’est finalement Montpellier qui a marqué le but décisif, sur un petit bijou de Téji Savanier dans les dix dernières minutes. Le MHSC signe son premier succès en Ligue 1 depuis mars.

Le joueur : Florian Sotoca voit le triplé pour Lens

Le grand homme du succès lensois, c’est lui. Auteur d’un triplé (27e, 62e, 65e), le premier de sa carrière, Florian Sotoca a guidé les Sang et Or vers la victoire de la saison devant leur public à Bollaert. Face à une équipe brestoise longtemps impuissante, Sotoca a multiplié les déplacements et les occasions. L’addition aurait pu être encore plus lourde si l’attaquant français n’avait pas raté un penalty à la demi-heure de jeu.

Pourtant, les Lensois se sont fait peur en fin de rencontre, mais le premier but en Ligue 1 d’Haris Belkebla, ainsi qu’un penalty de Romain Del Castillo, n’ont pas suffi aux Brestois pour revenir au sommet.

La recrue : Aaron Ramsey sauve Nice

Aaron Ramsey a déjà fait ses preuves en Ligue 1. Arrivé il y a moins d’une semaine en France, l’attaquant gallois s’est illustré pour son premier match sous le maillot de l’OGC Nice. Une minute et 24 secondes après être entré en retard dans le match, et alors que les Aiglons ont été menés par les dominants toulousains pendant une bonne partie du match, Ramsey a profité d’une belle passe de Bilal Brahimi pour envoyer une belle frappe dans les filets. de Maxime Dupé et arrache l’égalisation.

“Je suis content de la réaction de l’équipe”a déclaré le sauveur du jour après le match au micro d’Amazon Prime. “Je ne m’attendais pas à ce qu’il fasse si chaud ! C’était physique et technique, mais je pense que je vais en profiter ici.” Le ton est donné pour la recrue niçoise.

Le derby : Lorient surprend Rennes

Le premier derby breton de la saison tombe entre les mains des Merlus. Les Lorientais se sont imposés sur la pelouse du Roazhon Park, grâce à un but un peu chanceux à l’heure de jeu. Sur un centre de Gedeon Kalulu, la recrue rennaise Arthur Teathe a trompé son gardien en tentant de dégager.

Malgré une fin de match passée à attaquer la surface d’Yvon Mvogo, les Rennais ne sont pas parvenus à se remettre dans le match. “Nous sommes contents de nous, nous méritons de ramener quelque chose aujourd’hui”, s’est félicité le défenseur lorientais Vincent Le Goff. Son club signe sa première victoire à Rennes depuis dix ans.

Leave a Reply

Your email address will not be published.