Icardi, ballon roulant / Ligue 1 / PSG-Montpellier / SOFOOT.com

Mauro Icardi ne sera pas là pour le premier match de la saison du Paris Saint-Germain au Parc des Princes, ce samedi soir face à Montpellier. Cette semaine, Christophe Galtier a annoncé que l’attaquant argentin avait rejoint “le groupe de la session de l’après-midi” , nom poli du loft parisien, et lui conseille publiquement de trouver une nouvelle base. Une évidence après deux ans durant lesquels son histoire avec Wanda Nara, sa femme et agent, a relégué au second plan la sienne avec le PSG.

le 13/08/2022 à 20h45

Ligue 1 Uber Eats

diffusé sur

Dans dix ans voire un peu moins, il n’est pas impossible que le nom de Mauro Icardi fasse partie des grands oubliés lorsqu’il s’agit de se souvenir de l’ancien staff du PSG, à l’occasion d’un quizz ou d’une soirée entre amis. Le mariage entre les deux a pourtant fait saliver les fans du club de la capitale, persuadés d’avoir un goleador, un vrai, capable d’enfiler les pions comme des perles durant une même saison. Sur ce point, ils n’avaient pas tort. Lorsqu’il est arrivé au Paris Saint-Germain en prêt à l’été 2019, Icardi, 26 ans, avait la réputation d’être une tête brûlée, mais c’était surtout un redoutable renard de surface. Sous le maillot de l’Inter, il pèse tout de même 124 buts (et 29 passes décisives) en 219 apparitions. C’est prometteur, très prometteur, et sa première saison en France, plutôt très correcte jusqu’à l’interruption des championnats à cause du Covid-19 (20 buts, 4 offrandes), pousse même le PSG à faire de lui le cinquième transfert le plus cher de l’histoire. du club en versant les 50 millions d’euros demandés par les dirigeants Nerazzurri (il est passé sixième depuis l’arrivée d’Achraf Hakimi). Puis, la lumière s’est éteinte, le football prenant le pas sur la relation entre Icardi et Paris. Aujourd’hui, il n’est même pas question de lui trouver une place dans le nouveau système mis en place par Christophe Galtier ou de réfléchir à une éventuelle association avec les trois stars attaquantes. Le PSG veut juste s’en débarrasser. Aussi vite que possible.

« Il continue de faire partie du club pendant deux ans. Pour libérer un joueur, il faut payer beaucoup d’argent et ce n’est pas le cas. »
Wanda Nara à la télévision argentine

Entre Paris et Icardi, le divorce est consommé

Pour retrouver la trace d’un but de Mauro Icardi dans un match officiel, il faut remonter à une période durant laquelle la canicule n’était pas du tout d’actualité. C’était un soir de décembre, entre un penalty transformé contre Feignies-Aulnoye en Coupe de France et Noël, dans le canard froid du Moustoir, où l’Argentin avait éteint l’enthousiasme des Bretons en reprenant un centre d’Hakimi sur une tête croisée. , permettant au PSG d’arracher le point du nul dans le temps additionnel. Depuis, Icardi n’a pas fait trembler les filets ni même les défenses adverses, se contentant de déambuler sur la pelouse et de briller par son très faible nombre de ballons touchés lorsqu’il n’est pas blessé. Voilà un bon résumé de ces deux dernières années, plus rythmées par son histoire d’amour avec Wanda Nara, sa femme et conseillère, que par ses performances sur le terrain (5 buts en 30 apparitions la saison dernière, 1300 minutes de jeu). L’arrivée d’un nouvel entraîneur peut parfois rebattre les cartes, celle de Christophe Galtier sur le banc du PSG n’y a rien changé. Comme Luis Campos, qui aimerait trouver une porte de sortie à Icardi, le technicien ne compte plus sur l’attaquant, qui a pourtant posé tout sourire avec le Trophée des champions le mois dernier, à Tel-Aviv, après avoir passé la rencontre sur le banc.

A deux jours de la réception de Montpellier en Ligue 1, l’entraîneur parisien a officialisé le “transfert” de l’attaquant dans le loft composé de Julian Draxler, Ander Herrera, Rafinha, Layvin Kurzawa ou encore Idrissa Gueye, entre autres. « Il a rejoint le groupe pour les séances de l’après-midia-t-il confirmé lors d’une conférence de presse. Je vous laisse le terme (indésirable). J’ai vu Mauro en début de semaine. Son absence était liée à un choix et non à autre chose. Je l’ai vu pour lui dire que je vais encore restreindre le groupe que je ne veux pas jouer avec 25 joueurs de champ. Je ne connais pas ses souhaits. Le club travaille en étroite collaboration avec Mauro pour trouver la meilleure solution possible. Il a eu très peu de temps de jeu et je pense qu’il vaut mieux qu’il se relance. Il n’a pas tout perdu comme ça, mais c’est vrai que ça a été difficile pendant deux ans. Changer de lieu, trouver un lieu plus favorable permet de se relancer dans une carrière. » Une façon polie de lui montrer la sortie. Seulement, les clubs qui peuvent prétendre s’offrir un joueur sous contrat jusqu’en 2024, dont le salaire est estimé à 800.000 euros bruts mensuels, ne sont pas nombreux. Récemment, la chaîne de télévision argentine TyC Sport a évoqué la possibilité qu’Icardi rebondisse en prêt à Manchester United ou à Galatasaray. Mais le mercato se ferme dans moins de trois semaines et le clan argentin va devoir faire des concessions. Wanda Nara, elle, a profité de l’évolution de Galtier pour envoyer un message clair au PSG lors d’une intervention face à Maite Penori, une présentatrice télé argentine : « Il continue de faire partie du club pendant deux ans. Pour libérer un joueur, il faut payer beaucoup d’argent et ce n’est pas le cas. » Ce n’est jamais facile, un divorce.

Par Clément Gavard

Leave a Reply

Your email address will not be published.