Mais où est passé Boris Johnson ?

Peu habitués encore aux provocations, métro, quotidien gratuit distribué au Royaume-Uni, n’a pu s’empêcher d’ironiser le vendredi 12 août : « Le Premier ministre présent à une réunion », titrait « One ». Boris Johnson, toujours à la tête du gouvernement britannique dans l’attente de l’élection de son successeur le 5 septembre, s’est montré particulièrement conservateur depuis qu’il a été exclu par son parti. Mais jeudi, il était présent lors d’une réunion avec des chefs de producteurs d’électricité, organisée en réponse à la hausse des factures énergétiques au Royaume-Uni. Rassurez-vous en tout cas métro : La réunion n’a pas débouché sur une action concrète immédiate. (…) Autrement dit, [Boris Johnson] Elle n’a rien fait du tout. »

Depuis qu’il a été évincé de la direction conservatrice en juillet, le personnage blond poilu de Johnson a presque disparu des écrans radar. Aucune annonce majeure ou décision majeure n’a été faite. Par ailleurs, l’intéressé prétend : il est chargé d’accélérer les affaires courantes et n’est pas de sa compétence, dans un rôle transitoire, de prendre des orientations stratégiques majeures. “Les grandes décisions budgétaires devraient être laissées au prochain Premier ministre”, Un communiqué de presse a été annoncé depuis Downing Street le 7 août.

Lire aussi : Cet article est réservé à nos abonnés Liz Truss et Rishi Sunak : Qui sont les candidats pour succéder à Boris Johnson ?

Questions personnelles importantes

Le dirigeant britannique, qui n’a rien à gagner politiquement, aurait-il pris un congé anticipé ? Une porte-parole du gouvernement a répondu, quelque peu alarmée, d’un ton stressé : Vous n’avez pas lu le rapport d’aujourd’hui ? [de jeudi] ? » Disons que Boris Johnson, en plus de rencontrer des producteurs d’électricité, était actif ce jour-là : il a téléphoné au cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, président des Émirats arabes unis, et a nommé Pippa Lambert au poste de chef des hauts fonctionnaires par intérim. Organisation de la paie des fonctionnaires.

M. Johnson est également occupé par des affaires personnelles importantes. Le 30 juillet, il a célébré son mariage avec Carrie Johnson, née Symonds, 33 ans, avec qui il a vécu pendant trois ans et a eu deux enfants. Le couple s’est officiellement marié au printemps 2021 mais n’a pas trouvé le temps d’organiser une fête.

Lire aussi : Cet article est réservé à nos abonnés Boris Johnson : De la victoire retentissante à la chute chaotique, trois ans de tourmente

Le Premier ministre sortant, 58 ans, avait initialement prévu d’accueillir ses invités au Checkers, une résidence officielle qatarie. Mais son plan a fait grincer des dents, sur ce nouveau mélange de vie personnelle et professionnelle, M. Johnson s’est plutôt appuyé sur la générosité de Lord Anthony Bamford, un bienfaiteur conservateur, qui avait offert sa terre dans les charmants Cotswolds, à l’ouest d’Oxford. Une vidéo très commentée sur les réseaux sociaux montre les jeunes mariés dansant maladroitement au son de Caroline la douce par Neil Diamond.

Il vous reste 7,02% de cet article à lire. Ce qui suit est réservé aux abonnés.

Leave a Reply

Your email address will not be published.