Après un court répit, des orages parfois violents sont attendus à partir de mardi

L’alerte canicule désormais levée sur tout le territoire, de violents orages pourraient à leur tour frapper la France. La situation météorologique va se détériorer au cours de la semaine, avec mercredi comme point de basculement.

C’est une première depuis début juillet. Dimanche soir, Météo France n’avait enregistré aucune alerte orange (canicule ou orage) sur l’ensemble du territoire. Mais la situation pourrait rapidement changer. Des orages sont en effet attendus sur tout le pays dans les prochains jours, avec des épisodes qui pourraient être particulièrement violents.

“Les sols étant très secs, les fortes pluies ne peuvent pas s’écouler, ce qui entraîne des ruissellements”, rappelle Guillaume Séchet, journaliste météo pour BFMTV, qui n’écarte pas un risque d’inondation.

De premiers orages devraient éclater ce lundi dans les Pyrénées, le sud des Alpes et les montagnes corses. Des averses sont également attendues dans l’après-midi entre la frontière belge et l’Alsace.

Un épisode méditerranéen menace le Languedoc et la vallée du Rhône

Mais le phénomène va s’amplifier dans les prochains jours. Une dégradation importante est attendue à partir de mardi entre le sud-ouest et le Massif central, et progressera vers la Méditerranée.

« Vers le Roussillon, dans les Cévennes, on s’attend à des cumuls pluviométriques importants, localement plus de 100 litres d’eau par m², sur des sols très secs et imperméables. les pluies continueront pour mercredi dans le sud-est”, explique Marc Hay, journaliste météo pour BFMTV.

Un épisode méditerranéen n’est pas à exclure en Languedoc et dans la vallée du Rhône avec “un risque d’orages stationnaires extrêmement pluvieux et virulents”, rapporte Météo-Paris.

Les prévisions météo du mercredi 17 août.
Les prévisions météo du mercredi 17 août. © BFM TV

7000 flashs en deux heures

De premiers orages localisés a éclaté dimanche soir, touchant particulièrement les départements de l’Hérault et du Gard.

Selon le compte twitter Keraunos, près de 7 000 coups de foudre ont été détectés en seulement deux heures, 35 000 en 24 heures. Cela fait de ce dimanche la journée la plus orageuse enregistrée depuis fin juin en France.

De fortes pluies et une activité électrique n’ont pas épargné la ville de Montpellier où pas une goutte de pluie n’était tombée depuis la mi-mars. En Occitanie, une trombe a causé d’importants dégâts dans une zone où il y avait plus d’eau en une demi-heure qu’en trois mois. Enfin, le sud-est des Cévennes a également été touché par des averses orageuses.

Leave a Reply

Your email address will not be published.