le point sur les feux en cours ce dimanche

Plusieurs incendies majeurs sont toujours en cours ce dimanche dans plusieurs départements de France. En Gironde, mais aussi dans le Morbihan, la Drôme et l’Aveyron. Chaque jour, partout sur le territoire, France Bleu se mobilise pour vous tenir informé de l’évolution de ces feux de forêts. Voici un résumé de la situation.

En Gironde et dans les Landes, la pluie a fait du bien

“Alléluia!”, s’est réjouie la maire de Saint-Magne, Ghislaine Charles, ce dimanche sur franceinfo. Contrairement à ce que craignaient les pompiers, ce ne sont pas des orages secs – synonymes de foudre – qui ont touché le sud de la Gironde et le nord des Landes dans la nuit de samedi à dimanche, mais une pluie salvatrice, qui est tombée au moins sur une partie du gigantesque incendie. “Il est tombé entre 10 et 30 mm sur tout le secteur”, a déclaré Arnaud Mendousse du service départemental d’incendie et de secours de la Gironde.

Grâce à ces conditions météorologiques favorables, l’incendie a été déclaré “fixé” dans l’après-midi et tous les habitants évacués ont été autorisés à regagner leur domicile. Cela concerne 8 000 personnes. Le résultat reste toujours le même : 7 400 hectares de végétation brûlés.

“Un feu fixe ne veut pas dire éteint”, rappelle toutefois Marc Vermeulin du SDIS de la Gironde, et la préfecture appelle à la vigilance.

Plus de 1 000 pompiers sont toujours mobilisés, dont près de 400 venus d’Allemagne, de Roumanie, de Pologne, d’Autriche, de Grèce et d’Italie. Des renforts d’outre-mer sont attendus dans les prochaines heures.

Cliquez ici en savoir plus.

Dans la forêt de Brocéliande, le feu est fixé

Dans le Morbihan aussi, la situation s’est améliorée. Le feu qui brûle dans la forêt de Brocéliande, sur la commune de Campénéac, est désormais réparé, malgré une importante reprise de feu dans la nuit. 180 pompiers sont sur place et 83 véhicules sont toujours engagés.

La dernière évaluation fait état de 400 hectares de forêt brûlés et 630 hectares couverts.

Cliquez ici en savoir plus.

Mieux aussi en Finistère

Si l’incendie des Monts d’Arrée (Finistère) est en cours dans les secteurs de Berrien et Brasparts, il ne progresse plus de manière significative, a appris franceinfo auprès de la préfecture du Finistère ce dimanche matin. Depuis juillet, plus de 2 000 hectares sont partis en fumée dans ce secteur. Quelques foyers et fumerolles persistent par endroits.

Du côté de Brasparts, 17 reprises de feu ont été traitées samedi, dont quatre dans la nuit de samedi à dimanche. Dans le secteur de Brennilis, le feu est sous surveillance.

En Aveyron, les habitants évacués peuvent rentrer chez eux

L’incendie entre la Lozère et l’Aveyron, qui a repris samedi après-midi, ne progresse plus ce dimanche en fin de journée. Des averses sont tombées dans la journée sur cette partie de l’Aveyron, permettant aux pompiers de reprendre le contrôle de l’incendie.

Le feu, qui était réparé, avait connu une reprise “virulent” Samedi dans le secteur de Mostuéjouls, incendiant 600 hectares supplémentaires en quelques heures, s’ajoutant aux 760 hectares déjà détruits depuis lundi.

Au vu de l’évolution positive de la situation, la 1 000 personnes évacuées samedi pourront regagner leur domicile ou leur lieu de villégiature et les sapeurs-pompiers venus en renfort des autres services pourront se retirer progressivement les jours à venir. Ce dimanche matin, plus de 600 pompiers étaient encore sur place.

Cliquez ici en savoir plus.

Dans la Drôme, le feu est enfin mis

L’incendie provoqué par la foudre à Romeyer, près de Die, le 5 août est enfin réparé ce dimanche, là encore grâce à l’arrivée de la pluie. Samedi, fois sur les lignes de crête porté le solde de la surface couverte à 383 hectares. 175 pompiers sont encore présents sur les lieux ce dimanche après-midi mais le dispositif va descendre à une centaine d’hommes. Ils seront notamment chargés d’empêcher toute reprise de l’incendie.

Selon la préfecture de la Drôme, lors des opérations des derniers jours, un pompier a été évacué en urgence absolue avant de quitter l’hôpital, sept autres ont été plus légèrement blessés. 13 pompiers et 2 chasseurs volontaires sont intoxiqués par les fumées.

Cliquez ici en savoir plus.

Dans le Jura, le cap des 1000 hectares franchi

Au total, 1 062 hectares de forêt ont été réduits en cendres dans le Jura cette semaine, et plusieurs centaines d’hectares sont encore menacés ce dimanche. Sur les quatre incendies qui se sont déclarés, deux sont toujours en cours ce dimanche. De la les événements ont eu lieu le samedi en milieu d’après-midi, à cause du vent et des températures élevées. Au total, 279 pompiers combattent ces incendies.

Le plus important incendie, qui s’est déclaré mardi, a ravagé 700 hectares sur le secteur des Vescles et Cernon, avec toujours “un risque d’étalement de plusieurs centaines d’hectares”, selon la préfecture. Non loin de là, un autre incendie qui s’est déclaré samedi près de la commune de Montlainsia a consumé 200 hectares de forêt, 400 autres étant menacés. Dans les secteurs Cornod et Sarrogna, en revanche, les deux voyants sont désormais éteints. 162 hectares y ont brûlé.

La pluie qui a commencé à tomber en fin de matinée sur le sud du département devrait permettre d’éviter des reprises et de ralentir les chefs de feu, selon les pompiers. Cependant, ces précipitations peur des glissements de terrain sur les secteurs carbonisés, un hameau ayant été évacué par précaution vers Menouille après une expertise réalisée en urgence par le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM).

150 hectares supplémentaires sont partis en fumée sur le secteur des Vescles et Cernon, portant à 930 le nombre d’hectares ravagés, selon le dernier bilan de la préfecture du département rapporté ce dimanche par France Bleu Besançon. Par précaution, il a interdit l’accès aux forêts et bois de plus de 220 communes, à pied, à vélo ou avec un véhicule, jusqu’à la fin du mois.

Cliquez ici en savoir plus.

Dans le Maine-et-Loire, le feu “fixé et maîtrisé”

Dans ce département, un incendie a brûlé 160 hectares dans les secteurs de Trélazé et Loire-Authion, à quelques kilomètres d’Angers. Une cinquantaine de maisons ont dû être évacuées, mais ce dimanche midi, l’incendie est “Fixé et maîtrisé”annonce la préfecture du Maine-et-Loire sur Twitter.

Une quarantaine de pompiers restent sur place pour éteindre les feux résiduels.

Leave a Reply

Your email address will not be published.