Carte graphique : les GPU Intel Arc ont un énorme problème…

Matériel de nouvelles Carte graphique : les GPU Intel Arc ont un énorme problème…

Si vous suivez l’actualité des cartes graphiques, vous savez que Nvidia prépare tranquillement ses RTX 4000 pour fin 2022 (croisons les doigts), et les AMD RX 7000 pour fin octobre. Mais dans l’ombre, se cache le puissant Intel, le célèbre fabricant de processeurs, qui se lance dans le grand public GPU. Mais visiblement, ces cartes graphiques montrent une certaine faiblesse.

DirectX 9 ne sera pas supporté par Intel Arc…

Alors que le géant Intel préparait discrètement la promotion de ses cartes graphiques Intel Arc, un problème s’est glissé dans leur communication.

En effet, après la présentation la semaine dernière d’un énorme benchmark testant plus d’une cinquantaine de jeux face à une Nvidia RTX 3060, Intel a omis de nous dire une chose : DirectX 9 ne sera pas supporté nativement par Intel Arc…

Avec la version DirectX 12 qui supporte la majorité des jeux actuels, on serait en droit de se demander pourquoi le manque de support de DirectX 9 serait un problème.

DirectX est une API, une bibliothèque d’applications qui prend en charge le multimédia sur nos ordinateurs. Vous savez, c’est le logiciel qui se met à jour lorsque vous téléchargez un jeu depuis Steam ou autre. DirectX 12 est la dernière version de l’API, permettant notamment le Ray-Tracing, le Variable Shading, le Sampler Shading ou le Mesh Shaders. Tous ces termes barbares concernent les fonctionnalités apportées par les nouvelles cartes graphiques Nvidia et AMD, pour faire tourner nos jeux dans des conditions optimales.

Mais dans ce cas, est-il possible de jouer à d’anciens jeux avec un Intel Arc ? Ces derniers ne supportant pas les dernières versions de DirectX, Intel a trouvé une solution.

C’est dans une FAQ disponible sur le site d’Intel que l’on apprend cette nouvelle : les Intel Arcs utilisent les GPU intégrés des processeurs Intel de 12ème génération. DirectX 9 ne sera donc pas nativement compatible avec ces puces, mais de manière détournée.

Les applications sous DX9 seront exécutées via l’interface Microsoft D3D9On12 qui permet l’émulation du contenu DX9 avec l’API DX12.

Intel rappelle que cette interface est propre à Windows, et que par conséquent, c’est Microsoft qui se charge de faire le lien entre les GPU Intel Arc et les jeux sous DX9.

Jouez à de vieux jeux, mais à quel prix

Intel nous a récemment arrosé de graphismes en tous genres pour nous montrer que leur carte graphique Intel Arc A750 est aussi, sinon plus, puissante que la GeForce RTX 3060.

Avec des performances dépassant celles du RTX 3060 de quelques points de pourcentage, Intel veut nous montrer qu’ils peuvent produire des GPU de qualité. Avec Assassin’s Creed Valhalla à 60 en 1440p (préréglage Ultra) ou encore Fortnite à 100 fps, il est tout de même bon de rappeler qu’il s’agit d’un test interne dans la boîte servant de moyen de promotion pour Intel Bow.

Il faudra attendre des benchmarks d’entreprises ou de tiers pour vraiment voir la puissance brute de ces puces sur les jeux les plus récents.

En revanche, si l’on se tourne vers les jeux qui empruntent encore la librairie DX11 ou DX9, les performances sont assez mauvaises… Là où la majorité des cartes graphiques actuelles peuvent facilement dépasser les 400 fps sur un jeu comme Counter Strike : Global Offensive (DX11), l’Intel Arc 370M affiche un timide 135 fps (1080p, high preset).

Carte graphique : les GPU Intel Arc ont un énorme problème…

Même si on s’attendait à de meilleurs résultats et à une optimisation retravaillée pour les jeux sous DX9 et 11, la nouvelle fait mal, DX9 ne sera pas supporté nativement et sera donc toujours soumis à l’interface de Microsoft qui n’a pas raison forcément de prendre la peine d’optimiser ses pilotes pour émuler le DX9 …

Intel marque un point avec les jeux récents, mais en perd un autre pour les joueurs de jeux plus anciens.

La source : Intel


Avis sur la carte graphique GeForce RTX 3000

Leave a Reply

Your email address will not be published.