Départs en vacances : quelques astuces pour partir en voyage sans débourser une fortune

La période des vacances n’est pas toujours facile pour tout le monde, notamment à cause de l’inflation qui se répercute sur le budget des ménages. Cependant, il existe des aides qui permettent de profiter de quelques jours de repos à prix réduit.

Mardi 16 août, une date qui marque la douce lointaine mais certaine arrivée de la rentrée. Prévu pour le 1er septembre pour les écoliers, collégiens, lycéens, celui-ci approche à grands pas mais… chut. Pas question de se décourager. Il reste encore quelques jours aux ménages pour profiter de leurs vacances. Cependant, il ne faut pas oublier que s’offrir des vacances n’est pas à la portée de tout le monde. C’est même un défi pour certains. Pourtant, de nombreuses aides existent pour faciliter le départ en vacances de chacun à moindre coût. Nous faisons le point sur les options qui s’offrent à vous.

Le chèque vacances

Comme expliqué sur le site officiel de l’administration française, le chèque vacances est un titre de paiement qui sert à financer, comme son nom l’indique, des vacances (hébergement, transport, logement, etc.), des activités culturelles et des loisirs. Il se présente sous forme de chèques en coupures de 10, 20, 25 et 50 euros lorsqu’il n’est pas dématérialisé.

Vous pouvez en profiter si vous êtes salariés, à condition que votre entreprise mette en place ce système, aucune obligation légale ne lui est imposée. Si tel est le cas, vous pouvez alors vous adresser à votre comité social et économique (CSE) ou à votre service des ressources humaines pour l’obtenir.

Voici les lieux où vous pourrez profiter du chèque vacances.

Aide aux vacances des enfants (AVE)

Cette aide dépend de la Caisse d’Allocations Familiales (Caf). En effet, cette dernière peut vous octroyer une aide aux vacances des enfants (AVE). Cette prestation sociale contribue à réduire le montant des frais d’hébergement, uniquement pendant les vacances scolaires, de votre enfant. Elle peut représenter entre 40 et 70 % du coût du séjour de votre enfant, selon votre quotient familial.

Pour en bénéficier, aucune démarche n’est à entreprendre. La Caf vous informe par courrier ou par mail que vous êtes éligible. Les critères sont les suivants : vous devez percevoir une allocation familiale versée par la Caf, précise Service-Public, avoir un ou plusieurs enfants et avoir un quotient familial inférieur ou égal à 700 euros.

Voici les endroits où vous pouvez profiter de cette aide.

Aide au temps libre

Il s’agit d’une nouvelle aide proposée par la Caf. L’aide au temps libre (ATL) est une contribution permettant de payer les loisirs de votre enfant dans une infrastructure collective de loisirs comme les colonies de vacances ou les colonies, explique Service-Public. Utilisable uniquement pendant les vacances scolaires, cette aide se présente sous la forme d’un chèque.

Vous pouvez en bénéficier si vous êtes allocataire de la Caf, et bénéficiez d’une allocation familiale, et si vous avez un ou plusieurs enfants à charge de moins de 20 ans.

Voici les endroits où vous pouvez profiter de cette aide.

Le programme “Départ 18h25”

Ce dispositif s’adresse aux jeunes de 18 à 25 ans résidant en France. L’Agence nationale des chèques vacances (ANCV) octroie une aide financière pouvant aller jusqu’à 250 euros pour partir en vacances.

Pour cela, vous devez répondre à certains critères comme avoir un Revenu Impôt de Référence inférieur à 17 280 € par an, être étudiant boursier du CNOUS, être dans contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, être volontaire en service civique ou avoir accompli sa mission depuis moins d’un an… Voici une liste plus exhaustive des critères pour vérifier si vous êtes éligible à cette aide.

Voici les endroits où vous pourrez en profiter.

Le dispositif « Seniors en vacances »

L’aide “Seniors en vacances”, encore créée par l’Agence nationale des chèques vacances (ANCV), est un programme qui propose des séjours “tout compris hors transport” à des tarifs préférentiels, indique le site. Il comprend également “la pension complète, les animations et les activités à l’intérieur et à l’extérieur de l’établissement touristique”.

Vous pouvez en bénéficier si vous êtes âgé de 60 ans ou plus (ou de plus de 55 ans en situation de handicap), retraité ou chômeur et résidant en France. Vous avez également accès à ce programme si vous êtes soignants, la liste plus complète des critères se trouve ici.

Pour en profiter, vous devez vous inscrire soit via le catalogue, soit via le site internet.

La Bourse Solidaire des Fêtes

Ce programme ANCV propose des séjours et loisirs solidaires à des tarifs préférentiels : 50 à 70% de réduction sur le prix public.

Vous pouvez en profiter si vous êtes un famille à faible revenu, un un chômeur. Si vous êtes un handicapé, un personne âgée à faible revenu, et les jeunes en situation précaire vous êtes aussi concernés. La liste plus complète des critères peut être trouvée ici.

Pour constituer un dossier, vous devez vous adresser à un partenaire référent social de l’ANCV, dont voici la liste.

Leave a Reply

Your email address will not be published.