Rentrée scolaire : le coût des fournitures augmente fortement, alerte Familles de France

l’essentiel
Mauvaise nouvelle pour les parents d’élèves. Le coût des fournitures de rentrée scolaire a bondi de 4,25 % en 2022, a annoncé mardi 16 août l’association de consommateurs Famille de France.

L’allocation de rentrée scolaire, dont bénéficient mardi 16 août près de 3 millions de foyers français, pourrait bien ne pas suffire à amortir la hausse importante du prix des fournitures scolaires.

A lire aussi :
Rentrée scolaire : le coût de la vie étudiante en hausse, selon l’Unef

Selon Famille de France, association qui publie chaque année son baromètre de la rentrée, le coût moyen des courses de rentrée est de 208,12 euros pour un enfant de 6ème en 2022, soit une augmentation de 4,25% par rapport à l’année dernière. “La hausse du coût moyen d’entrée en 6e en 2022 augmente donc de 8,48 euros par rapport à 2021”, observe la fédération nationale.

“Depuis 2017, l’inflation n’a jamais été aussi élevée”, s’étonne Jamy Belkiri, président du pôle consommation de l’association, qui pointe “la hausse des matières premières qui touche aussi bien les fournitures sportives que les produits scolaires”.

Hausse redoutée en septembre

Dans le détail, Familles de France répartit les achats de rentrée en trois secteurs distincts : fournitures, papeterie et articles de sport. Le prix du premier est cette année à un coût moyen de 103,34 euros, et représente 51% du budget français. Le coût de la papeterie s’élève à 49,59 euros en 2022 (25% du budget), et celui des articles de sport à 55,19 euros (24%).

En revanche, Familles de France alerte sur la forte inflation que devrait connaître le secteur du papier en septembre.

Occasion, reconditionné…

Pour faire face à la hausse des prix, l’association recommande d’abord aux familles de “revoir le matériel scolaire des années précédentes”, comme les stylos, crayons, feuilles de papier, et autres colles encore utilisables.

Familles de France conseille également aux parents de se tourner vers le secteur de l’occasion ou du reconditionné, notamment en ce qui concerne l’achat de calculatrices, ces dernières représentant souvent un budget important dans le panier moyen français.

Enfin, l’association de consommateurs invite les écoles et les enseignants à “revoir leurs listes au rabais”. “Cela passe notamment par le fait de ne plus exiger une marque spécifique de cahiers ou de stylos”, recommande Familles de France.

Différences « majeures » selon les marques

Sur les achats de rentrée, l’association note que de nombreuses familles se sont lancées “plutôt tôt”, certainement de peur “de voir les prix des fournitures exploser en septembre”.

En revanche, FdF pointe des écarts de prix “importants” selon les différentes enseignes. « Il y a des différences extrêmement importantes entre les marques d’un même groupe. C’est un constat criant cette année », observe l’association de consommateurs.

“Dans des villes extrêmement proches où on devrait avoir des prix assez similaires, on constate des écarts de prix très importants”, conclut enfin l’association.

Leave a Reply

Your email address will not be published.