Malgré la faillite de Celsius, le prix de son token explose de plus de 6000%

Le prix de la crypto-monnaie celsius a augmenté de 6000% en l’espace de deux mois.

Malgré la faillite de la société de prêt de crypto-monnaie Celsius, son jeton celsius (cel) est en très bonne forme. Le prix de la crypto-monnaie a augmenté de 6 300 % en l’espace de deux mois, passant de 0,07 $ en juin à 4,65 $ lundi, selon les données de Tradingview. Le prix du jeton baisse depuis quelques heures, s’échangeant à 10h30 ce mardi matin autour de 2,7 dollars.

Le prix du jeton a atteint le niveau auquel il se trouvait juste avant que ses utilisateurs n’interrompent les retraits, ce qui a signalé les premiers problèmes de liquidité de la société dans un contexte de turbulences sur les marchés. C’est un phénomène assez incroyable, mais qui touche aussi, on le sait, les actions des entreprises en faillite qui continuent à commercer.

Il y a tout un jeu spéculatif qui provoque des effets de ce genre, surtout dans un marché dérégulé comme celui des crypto-monnaies. Pour rappel, les retraits et virements des clients de la plateforme Celsisus ont été stoppés le 12 juin. En revanche, à aucun moment les transactions sur son token n’ont été stoppées.

Des “short squeeze”

Apprenant les difficultés du fonds, son manque de liquidité et son probable dépôt de bilan, un grand nombre d’investisseurs se sont positionnés dans des ventes à découvert, par le biais d’options, sur le token.

Mais depuis la mi-juin, le prix de son token n’a cessé de grimper. Les options déclenchant des effets de seuil de liquidation obligent les investisseurs positionnés à racheter leur position à n’importe quel prix pour des raisons d’appel de marge, ce que l’on appelle un « short squeeze ». Encore une fois, il s’agit d’un processus financier traditionnel auquel même les actifs numériques ne font pas exception.

Conclusion : la crypto-monnaie a augmenté de plus de 6 000 % en deux mois, et ce n’est peut-être pas fini. Il y a aussi l’espoir que les actifs de Celsius seront revendus à la ferraille à un prix équitable : cela inclut la technologie, l’infrastructure et un bon nombre de ces jetons qui ont retrouvé beaucoup de valeur.

Ripple et Goldman Sachs, entre autres, sont connus pour surveiller de près les actifs de Celsius. Cependant, investir dans ce genre de jetons est d’autant plus risqué que Celsius est très loin d’être tiré d’affaire : l’entreprise a un trou de 1,2 milliard de dollars dans ses réserves, selon les données. elle s’est assurée depuis le dépôt de bilan.

Pour rappel, Celsius était l’une des principales plateformes de prêt/staking de cryptomonnaies, qui consiste à prêter ses cryptomonnaies sur une blockchain contre intérêt. La société offrait des taux d’intérêt supérieurs à 18 % pour les épargnants, mais seulement 0,1 % pour les emprunteurs.

Elle a plongé ses 1,7 million de clients, répartis dans plus de 100 pays, dans l’incertitude de récupérer un jour leurs fonds.

Antoine Larigaudrie, édité par PA

Leave a Reply

Your email address will not be published.