Essai Kia Niro EV Premium : le meilleur sur toute la ligne

Lancé en 2016, le Kia Niro commençait à montrer le poids des années et d’aujourd’hui, notamment avec sa plateforme multimoteur J Eco-Car. Durant ces années, le SUV compact du constructeur s’est offert le luxe de devenir un best-seller et l’un des SUV compacts les plus vendus sur le sol français. Mais face à une concurrence toujours plus affûtée, il était temps pour le constructeur de revoir sa copie. Le Kia Niro de nouvelle génération profite donc d’un joli lifting, tout en étant toujours proposé avec trois motorisations : hybride, hybride rechargeable et électrique.

C’est dans cette version tout électrique et en finition Premium que nous nous sommes installés au volant. L’offre électrique du Kia Niro EV (qui ne s’appelle donc plus e-Niro) débute à 44 490 € en finition Motion, puis grimpe à 46 490 € en finition Active et se termine à 48 090 € en finition Premium de notre essai.

Nouveau suv électrique kia niro ev

Dès la finition de base, le Kia Niro EV est bien équipé, avec une instrumentation numérique de 10,25 pouces, un écran tactile de 8 pouces, un régulateur de vitesse adaptatif couplé à l’aide au maintien dans la voie et à l’assistance dans les embouteillages, le détecteur de fatigue, la climatisation bizone. la climatisation, la caméra de recul ou encore les feux à LED et les jantes 17 pouces. La finition intermédiaire ajoute une navigation connectée sur un écran tactile de 10,25 pouces, des sièges et un volant chauffants et des rétroviseurs rabattables électriquement. Notre version d’essai Premium se distingue par un hayon électrique, des sièges avant électriques, un chargeur à induction et des jantes de 18 pouces.

Nouveau suv électrique kia niro ev

Dans tous les cas, le Kia Niro EV propose un moteur électrique développant 204 ch pour 255 Nm de couple alimenté par une batterie lithium-ion de 64,8 kWh lui permettant de parcourir 463 km (en cycle WLTP).

Note de l'éditeur : 4 sur 5

Ergonomie et design

Le nouveau Kia Niro EV, c’est avant tout une nouvelle silhouette. La ligne se muscle et le style s’affirme. Le design de la face avant adopte la dernière déclinaison du Tiger Face propre à la nouvelle Kia. Plus large que son prédécesseur, il s’étend désormais du capot moteur jusqu’à la partie inférieure des ailes avant. Les projecteurs sont équipés de phares Full LED et de feux antibrouillard à LED.

Nouveau suv électrique kia niro ev

L’imposant bouclier se distingue par sa conception à double niveau avec carénages supérieur et inférieur. La version électrique se différencie des versions hybride et hybride rechargeable par une calandre fermée bicolore et des moulures latérales exclusives. La prise de charge est maintenant située au centre du panneau avant.

Nouveau suv électrique kia niro ev

Le Kia Niro peaufine également son profil, notamment avec un montant C plus aérodynamique. Le coefficient de traînée (Cx) tombe également à 0,29. Le design des jantes s’inscrit également dans cette logique. A l’arrière, les feux boomerang renforcent la filiation avec la nouvelle Kia EV6. Les clients ont le choix entre neuf couleurs extérieures, dont trois (Pearl White, Cityscape Green et Mineral Blue) permettent de peindre le montant C dans une autre couleur.

Nouveau suv électrique kia niro ev

Le Kia Niro gagne en tout cas 6,5 cm en longueur (4,42 m), 2,5 cm en largeur (1,83 m) et 1 cm (1,55 m) en hauteur. L’empattement est également allongé de 2 cm (2,72 m). Un chiffre intéressant qui confère à ce SUV compact une bonne habitabilité, notamment aux places arrière où les occupants gagnent de l’espace pour les jambes.

Nouveau suv électrique kia niro ev

Bonne surprise aussi, le coffre gagne 25 l et culmine à 475 l, sans compter les 20 l du coffre avant. En abaissant les dossiers des sièges, le volume passe même à 1392 l. Ce n’est pas ridicule, d’autant plus qu’une fois n’est pas coutume, la version EV dispose d’un coffre plus volumineux que ses sœurs PHEV et hybrides.

Nouveau suv électrique kia niro ev

Un dernier point sur la finition qui fait un bond en avant avec des ajustements matériels sans réel reproche et surtout un dessin de planche de bord agréable. L’ensemble est bien fini et flatte l’oeil, sauf en partie basse. A noter tout de même une certaine profusion de boutons qui pourrait un peu déranger le néophyte.

Nouveau suv électrique kia niro ev

Note de l'éditeur : 5 sur 5

Confort et équipement

L’ergonomie reste cependant agréable. La console centrale abrite les commandes de chauffage des sièges et du volant, ainsi que les aides au stationnement. On retrouve également la roue de démultiplication P, R, N, D ainsi que le bouton Start qui fonctionne sans clé.

Nouveau suv électrique kia niro ev

La console centrale reprend le même bandeau tactile que l’on retrouve sur le Kia EV6 ou le cousin Ioniq 5. Une rangée de commandes permet de sélectionner les menus de l’interface et de modifier l’affichage de ce bandeau. Vous pouvez donc accéder soit aux raccourcis audio et de navigation, soit aux commandes de ventilation. Deux cadrans physiques complètent ces commandes pour modifier la température. Le tout est facile à utiliser, mais pas aussi facile que les commandes traditionnelles, d’autant plus que cela oblige à quitter la route des yeux.

Nouveau suv électrique kia niro ev

Le volant à double branche tient bien dans la main — même si on n’est pas fan de son design un peu trop trapu — et les commandes sont bien placées pour être actionnées avec les pouces, mais les pictogrammes manquent de clarté.

Nouveau suv électrique kia niro ev

Le haut de la planche de bord accueille deux écrans de 10,25 pouces chacun, reliés dans un cadre légèrement incurvé, comme sur l’EV6. L’écran tactile central dédié à l’infodivertissement reprend la même architecture et la même disposition que la Ioniq 5, avec de nombreux sous-menus. Les graphismes sont modernes, la réactivité est correcte sans être exceptionnelle et l’interface est complète et dense – un petit temps d’adaptation est nécessaire.

Nouveau suv électrique kia niro ev

De nombreux réglages sont disponibles, comme la possibilité de choisir la charge maximale, l’aide à la conduite, les options de confort, la personnalisation de la luminosité ou encore l’accès à Kia Live. On note cependant que si la dalle mate offre une bonne luminosité, elle est particulièrement sensible aux traces de doigts.

Nouveau suv électrique kia niro ev

Le nouveau Niro EV bénéficie de nombreuses autres fonctionnalités pratiques, notamment le système d’aide au stationnement à distance (RSPA) et la fonction de recharge bidirectionnelle (V2L). Parmi les aides à la conduite, on retrouve le système d’évitement de collision avec détection d’angle mort, détection de trafic arrière, freinage d’urgence et régulateur de vitesse adaptatif, couplé à la navigation et à l’assistance sur autoroute.

Nouveau suv électrique kia niro ev

La navigation offre une expérience acceptable. Contrairement à de nombreux constructeurs, il est ici possible de prévisualiser l’autonomie du véhicule au prorata de l’autonomie restante. On regrettera cependant l’absence d’un “planificateur d’itinéraire” qui intégrerait les étapes de tarification dans l’itinéraire de navigation.

Nouveau suv électrique kia niro ev

Enfin, l’instrumentation numérique, portée sur un autre écran de 12,3 pouces, ne révolutionne pas son domaine, mais elle est assez lisible et facile à prendre en main.

Nouveau suv électrique kia niro ev

Note de l'éditeur : 3 sur 5

Maniabilité et performances

Selon le constructeur, le nouveau Niro EV a amélioré son comportement, avec différents réglages de suspension et de direction. La structure arrière a été rigidifiée pour réduire les vibrations et les liaisons au sol ont été optimisées pour une meilleure tenue de route. Et effectivement, une fois le volant en main, les progrès sont notables.

Nouveau suv électrique kia niro ev

Mesure du bruit à 50 km/h

Note de l'éditeur : 4 sur 5

56 dB(A)

Mesure du bruit à 130 km/h

Note de l'éditeur : 4 sur 5

68 dB(A)

Les modes de conduite permettent de jouer avec la réactivité de l’accélérateur et la puissance disponible. Si le mode Eco fait le job en ville, c’est surtout le mode Normal qui offre le meilleur compromis. Le Kia Niro EV s’avère bon à peu près n’importe où tant que le rythme oscille entre “cool et un peu précipité”. La direction est cohérente. Le confort de suspension est bon, avec des mouvements de caisse bien amortis. Le silence de fonctionnement est également très agréable.

Nouveau suv électrique kia niro ev

En passant en mode sport et en augmentant un peu le rythme, le train avant devient un peu plus paresseux, et surtout l’arrière provoque des réactions un peu étranges lorsque l’asphalte n’est pas parfaitement lisse. Le Kia Niro EV est capable d’enchaîner sainement les successions de virages, mais se montre plus à l’aise à allure raisonnable.

Nouveau suv électrique kia niro ev

La régénération se fait sur 4 niveaux, dont le mode One-Pedal qui permet de rouler uniquement avec la pédale de droite – sauf en cas d’urgence. La reprise au lever du pied est alors assez importante et tape un peu sur les reins des passagers, mais on apprécie ce mode en milieu périurbain.

Nouveau suv électrique kia niro ev

Enfin, un mot sur la conduite autonome de niveau 2, qui combine un régulateur de vitesse adaptatif et une fonction de centrage de voie. La fonction est bien calibrée sur autoroute, avec notamment une assistance utile dans les embouteillages.

Note de l'éditeur : 3 sur 5

Autonomie et recharge

Charge CC (max. 72 kW)

Note de l'éditeur : 3 sur 5

6,42 km/min

Le nouveau Kia Niro EV est équipé d’un moteur électrique développant 204 ch pour 255 Nm de couple. Il est alimenté par une batterie lithium-ion polymère de 64,8 kWh lui permettant de parcourir 463 km (dans le cycle WLTP annoncé).

Nouveau suv électrique kia niro ev

De notre côté, nous notons une consommation raisonnable en ville (13,2 kWh/100 km) et sur route (17,7 kWh/100 km). Comme l’appétit du Niro augmente avec la vitesse, la consommation grimpe à 23,2 kWh/100 km sur autoroute. La moyenne étant de 15,9 kWh/100 km, elle place la version électrique du Niro parmi les bons élèves de notre comparatif. Il faudra cependant composer avec une capacité de batterie assez faible et une autonomie moyenne mesurée à 374 km.

Nouveau suv électrique kia niro ev

Côté temps de recharge, le constructeur annonce 6 h 20 pour passer de 0 à 100 % sur une wall box 11 kW AC, mais 43 minutes pour passer de 10 à 80 % sur une borne de recharge rapide DC. C’est mieux, mais pas encore optimal.

Le Niro EV intègre la fonction de charge bidirectionnelle (V2L) et est capable de tracter jusqu’à 750 kg.

Points forts

  • Bienvenue nouveau design.

  • Equipement riche.

  • Interface complète et réactive.

  • Finition améliorée.

  • Habitabilité et confort en hausse.

  • Polyvalence sur la route.

  • Consommation.

Points faibles

  • Ergonomie un peu encombrée.

  • Surabondance de sous-menus dans l’interface.

  • Charge DC encastrée.

Conclusion

nous avons testé nous avons aimé
Marque mondiale

Note de l'éditeur : 4 sur 5

Comment fonctionne la notation ?

Bon presque partout sans être excellent, le nouveau Kia Niro EV offre une expérience de conduite polyvalente, douce et sans tracas. Il tire son épingle du jeu sur des critères essentiels comme le confort, l’équipement et la maniabilité, même si ce dernier aspect manque clairement de plaisir. Il compense néanmoins par une nouvelle interface complète et surtout une riche dotation dès l’entrée de gamme. Malheureusement le prix en refroidira plus d’un, d’autant que le temps de recharge n’est pas non plus son point fort.

Leave a Reply

Your email address will not be published.