Carburant : le groupe Leclerc souhaite également bénéficier de la ristourne Total – Economie



Ce vendredi, c’était la ruée dans les stations Total, alors que le groupe propose une remise de 20 centimes sur le prix du carburant. A Saint-Martin-des-Champs (29), il n’y avait plus d’affichage des prix et les réserves de gasoil étaient à sec ! Même chose du côté de Plouigneau (29), non loin de là, où quelques voitures faisaient encore la queue, ce vendredi après-midi.

A Plouigneau (29), des automobilistes cherchaient les dernières gouttes d’essence dans la station Total. (Nicolas Créach/Le Télégramme)

D’autres voudraient également profiter de cet afflux et de cette décote, comme le groupe E. Leclerc, qui s’approvisionne en partie auprès du géant français. “J’ai écrit à (Patrick) Pouyanné, le patron de Total, pas plus tard qu’hier soir [mercredi] », a déclaré Michel-Édouard Leclerc, président du comité stratégique des centres E. Leclerc, sur franceinfo, jeudi. Car “nous lui demandons de nous donner les conditions pour pouvoir vendre 20 centimes de moins”.

Actuellement, les clients des stations Leclerc ne peuvent que bénéficier du rabais gouvernemental, qui est passé de 18 à 30 centimes jeudi.

“Arrangement avec les pouvoirs publics”

Sous la pression du gouvernement et de l’éventualité d’une taxe sur les superprofits, TotalEnergies a fini par annoncer ce rabais aux clients de ses stations pour la rentrée. Cet engagement est décrit comme un “arrangement avec les pouvoirs publics” par Michel-Édouard Leclerc, qui y voit une “considération”.

Quelle est la station la moins chère près de chez moi ?

Par ailleurs, Michel-Édouard Leclerc a dénoncé l’engagement du PDG de TotalEnergies, qui n’est pas à la hauteur de ses promesses : “Il dit qu’il accorde une remise de 20 centimes à tous ses clients, mais, ce matin, il accorde une remise de 20 centimes uniquement aux clients de son réseau, pas aux clients de notre réseau » pour qui le carburant vient aussi de TotalEnergies, a-t-il ajouté à nos confrères de franceinfo.

Comment Total parvient-il à proposer de telles remises ?

« La force du modèle intégré de TotalEnergies, c’est qu’il permet d’agir sur toute la chaîne de valeur : raffinage, stockage, transport, distribution… », nous expliquait fin juillet un porte-parole de TotalEnergies.

Ce geste commercial devrait coûter à l’énergéticien français environ 500 millions d’euros, une somme à mettre en regard de son bénéfice record de 5,7 milliards d’euros au 2ème trimestre 2022. Un jackpot obtenu grâce à la hausse du prix des carburants et qui a plus que doublé par rapport au bénéfice de la même période en 2021.

Leave a Reply

Your email address will not be published.