EXCLUSIF. Double assassinat dans les Hautes-Pyrénées : coup de téléphone étrange, moto abandonnée… nos révélations sur la chasse au fugitif

l’essentiel
Soupçonné du double meurtre commis sur sa femme Aurélie Pardon et son amant, Gabriel Fourmigué, tous deux professeurs au collège Desaix, à Tarbes (Hautes-Pyrénées), Cédric Tauleygne n’a pas été retrouvé depuis deux mois. Les enquêteurs ont retracé une partie de son activité, en Espagne, durant les deux jours qui ont suivi le drame.

Pas trouvé! Deux mois après le double assassinat d’Aurélie Pardon et de Gabriel Fourmigué, à Pouyastruc (Hautes-Pyrénées), le 4 juillet 2022, tous deux enseignants au collège Desaix de Tarbes, le suspect numéro 1 a disparu. Toujours activement recherché, Cédric Tauleygne, 35 ans, était en instance de divorce avec sa femme, Aurélie Pardon. Une situation mal vécue par cet ancien réserviste de la gendarmerie et de l’armée, soupçonné d’avoir tiré sur les deux enseignants au domicile de Gabriel Fourmigué, mettant ainsi à exécution un plan soigneusement préparé.

Depuis deux mois, les recherches menées par les gendarmes de la section de recherche de Toulouse, aidés par les unités locales et la Garde civile espagnole, de l’autre côté des Pyrénées, n’ont pas permis de retrouver la trace du fugitif. Le dernier appel à témoins, lancé fin juillet par les autorités judiciaires, en France comme en Espagne, n’a rien donné. “Rien ne permet en l’état de favoriser l’hypothèse que l’individu soit encore vivant ou décédé”, affirmait alors le procureur de la République de Pau.

Il signale un accident avec sa moto en appelant la Guardia Civil

“Les équipes cynophiles déployées non loin de Jaca, dans la province de Huesca (Aragon), la coopération judiciaire entre la France et l’Espagne et des moyens techniques sophistiqués de géolocalisation téléphonique ont été utilisés pendant plusieurs jours”, indique une source judiciaire.

A lire aussi :
REPORTAGE. Double assassinat dans les Hautes Pyrénées : “Il a fui, il n’est plus là”… Près de Jaca, l’ombre de Cédric Tauleygne

Mais après deux mois d’enquêtes, de nouveaux éléments éclairent un peu mieux la personnalité du suspect numéro 1, dont le désir de brouiller les pistes, durant cette fuite en avant, intrigue les enquêteurs. Ce dernier parvient à reconstituer une partie de son activité, après le 4 juillet, date du double assassinat. Le lendemain, Cédric Tauleygne se trouvait dans la région de Jaca, en Espagne, à 170 km de Pouyastruc. Une région qu’il connaît bien, ayant fait de nombreuses balades à vélo dans ce secteur. Vêtu d’un jean et d’une veste sombre, le fugitif passe étrangement un coup de fil à la Guardia Civil pour signaler qu’il vient d’avoir un accident de moto.

La moto de Cédric Tauleygne retrouvée abandonnée.
RD

Subterfuge pour mettre les gendarmes sur une fausse piste ? Son engin a été retrouvé, garé, à Bernuès, petit village d’Aragon d’où partent trois chemins forestiers menant à la montagne. Mais aucune trace du pilote. Et pour cause, il parvient à rejoindre la région de Huesca où la caméra de surveillance d’un commerce identifie un homme, ressemblant au signalement du suspect, achetant deux canettes de bière le jour même.

Carte des lieux d'intérêt pour les enquêteurs.

Carte des lieux d’intérêt pour les enquêteurs.
DDM

(Cliquez sur la carte pour agrandir)

Des éléments portés à la connaissance des enquêteurs quelques heures plus tard seulement, alors que les recherches s’intensifiaient dans ce secteur grâce au déclenchement de son téléphone sur un relais proche. Au cours de cette même journée du mardi 5 juillet, il aurait posté des lettres à sa mère et à l’un de ses meilleurs amis, également parrain de son fils. Une sorte de documents testamentaires dans lesquels il souhaite léguer ses avoirs financiers à ses enfants de 3 et 5 ans et d’autres objets de valeur à cet ami de longue date.

Des indices qui causent des problèmes

Cédric Tauleygne utilise deux cartes Sim sur son téléphone portable. Ce n’est que le lendemain, mercredi 6 juillet, que les enquêteurs ont perdu la trace du fugitif dont le téléphone émettait pour la dernière fois près d’Atares, une petite ville à 11 km au sud de Jaca, toujours dans la province de Huesca. . Un dernier appel téléphonique a été enregistré ce jour-là et puis plus rien. Les derniers appels à témoins lancés par la gendarmerie nationale n’ont donné lieu à aucune piste. “Habituellement, quand ce type d’appel est passé, il y a toujours des gens qui nous appellent en croyant avoir rencontré la personne qu’ils recherchent. Mais là, rien !” Dit une source proche du dossier.

La moto de Cédric Tauleygne a été découverte près de ce panneau routier

La moto de Cédric Tauleygne a été découverte près de ce panneau routier
NR – SOPHIE LOCAN

A lire aussi :
MAINTENANCE. Double assassinat de deux professeurs à Pouyastruc : si Cédric Tauleygne reste introuvable, y aura-t-il un procès ?

Chauve, athlétique et “antivax”, Cédric Tauleygne ne passe pas inaperçu. Passionné d’armes à feu, licencié d’un club de tir, le fugitif aurait-il fini sa vie dans le dédale sinueux des sentiers de montagne, entre Atares et Bernuès, épicentre de la recherche, en Espagne ? Des deux côtés des Pyrénées, l’hypothèse est prise très au sérieux. Même si d’autres indices peuvent causer des problèmes.

Cédric Tauleygne, soupçonné du double assassinat, fait l'objet d'un mandat d'arrêt.

Cédric Tauleygne, soupçonné du double assassinat, fait l’objet d’un mandat d’arrêt.
RD

Un mois avant le double assassinat, les proches de Cédric Tauleygne l’ont entendu ruminer sur cette douloureuse rupture avec sa femme, Aurélie Pardon. Et au cours de deux conversations, Cédric Tauleygne aurait fait comprendre à des proches que s’il était recherché, il se rendrait en Amérique latine, pays où il n’existe pas d’accord d’extradition. Mais dans son cas, difficile d’imaginer un exode outre-Atlantique en si peu de temps, avec si peu d’argent (il n’aurait qu’une centaine d’euros à partir du 4 juillet), d’autant que les aéroports espagnols utilisent une technologie de reconnaissance faciale très fiable.

A lire aussi :
Double assassinat de deux professeurs à Pouyastruc : le mariage en danger et les problèmes au travail de Cédric Tauleygne

Les proches de Cédric Tauleygne, stupéfaits, découvrent la face cachée d’un homme obsédé par le succès et qui avait placé une balise dans la voiture de sa femme pour mieux l’épier. Dévastée, la famille d’Aurélie Pardon, comme celle de Gabriel Fourmigué, vit un véritable drame dans le silence assourdissant d’un deuil impossible.

Leave a Reply

Your email address will not be published.