Le président turc propose une médiation pour résoudre la crise de la centrale nucléaire de Zaporijia

Retrouvez ici tous nos live #UKRAINE

16h25 : Alors que les inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique poursuivent leur mission à Zaporijia, où se trouve la plus grande centrale nucléaire d’Europe, la population fuit les bombardements, notamment à Energodar, où ils se sont intensifiés. “Nous ne voulions pas partir, mais les bombardements cette fois-ci étaient vraiment horribles : il y avait des explosions partout…” Lyudmila, l’un des habitants que nos envoyés spéciaux ont immédiatement rencontrés.

(Benjamin Ely/Radio France)

14h36 Le président turc Recep Tayyip Erdogan a proposé à son homologue russe Vladimir Poutine la médiation de la Turquie pour aider à résoudre la crise de la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijia, occupée par les forces russes.

14h48 : Le commissaire européen à l’économie, Paolo Gentiloni, a confirmé que l’Union européenne est tellement “bien préparé” En cas d’arrêt complet des livraisons de gaz russe, grâce à des mesures de stockage et d’économie d’énergie.

14h18 : “C’est une marée noire politique, avec Siemens, qui fabrique les turbines en question, disant que ce genre d’événement pourrait arriver et qu’il n’y a aucune raison d’arrêter l’oléoduc.

Philippe Chalmin, professeur d’histoire économique à l’université Paris Dauphine, confirme que l’arrêt “totalement” Du gazoduc Nord Stream par le géant russe Gazprom en raison de la marée noire “méthode de pression” sur les Européens.

12h30 : A midi, on évalue l’actualité du jour :

Des centaines de Russes ont fait leurs adieux à Mikhaïl Gorbatchev, le dernier dirigeant de l’Union soviétique, lors d’enterrements ternes marqués par l’absence du président Vladimir Poutine.

Après l’échec de la première tentative plus tôt cette semaine, la NASA tentera à nouveau de lancer sa fusée massive sur la lune ce soir lors d’une mission d’essai pour lancer son nouveau programme phare, Artemis, cinquante ans après le dernier vol Apollo.

Moscou coupe le gazoduc Nord Stream. Cette reprise ne fera qu’ajouter à l’inquiétude des Européens, qui peinent à éviter une crise énergétique cet hiver et accusent Moscou d’utiliser le gaz comme arme. Continuez nos vies.

Serena Williams, en pleurs, a déclaré, après son élimination au troisième tour à l’US Open, qu’on ne la reverrait probablement plus jamais sur les courts de tennis.

10h19 Un dilemme mathématique et éthique. Des athlètes français participent à des tournois organisés en Russie ou envisagent de le faire, malgré la guerre en Ukraine. Certains syndicats l’interdisent, d’autres non. Le ministère des Sports tient à clarifier cette situation.

09h55 : Bonjour Seigneur sauve-la. Le mécanisme imposera une remise sur le prix du marché, afin de limiter les ressources que la Russie tire de la vente des hydrocarbures, tout en les maintenant au-dessus du prix de production, pour maintenir l’incitation à exporter. Mais pour que le plafond devienne une réalité, la Russie doit s’y conformer et continuer à exporter vers les pays qui ont adopté ce principe.

09h54 : Salut Robin. J’ai du mal à comprendre la décision de plafonner le prix du pétrole en Russie. Comment cela a-t-il pu arriver ? La Russie exploite des gisements, je suppose, au prix auquel elle est disposée à vendre des hydrocarbures. Comment les pays étrangers peuvent-ils réduire les prix ? Si la Russie ne veut pas vendre à prix fixe, elle risque de suspendre les livraisons vers les pays européens. Merci si vous pouvez nous éclairer.

Leave a Reply

Your email address will not be published.