les curieuses méthodes d’Antero Henrique qui agacent Luis Campos

Quelle est la prochaine après cette annonce

Maintenant, ce n’est même plus un secret de polichinelle. Il y a de la tension dans l’air entre Luis Campos et Antero Henrique. Le conseiller football du Paris Saint-Germain n’est pas satisfait du travail accompli par son compatriote, qui l’a même parfois court-circuité. Galtier lui-même en conférence de presse n’a pas prétendu que tout allait bien. L’entraîneur parisien est du côté de celui avec qui il travaillait déjà au LOSC, pour le succès qu’on lui connaît. “Depuis que je suis ici, je suis en contact permanent avec le président et Luis Campos. Nous avons fait tous les plans ensemble.

Le nom d’Antero Henrique n’a même pas été prononcé par le technicien, alors que la question portait précisément sur la relation entre les deux dirigeants portugais. Long silence, puis rires forcés de Galtier avant de parler de Campos… Cela en dit long sur la considération qu’il a pour celui qui a été directeur sportif du PSG entre 2017 et 2019. Il faut dire que ses méthodes agacent en interne. S’il a réussi à vider le grenier, le chemin ne lui a pas forcément plu. Il a dû se conformer à de nombreuses exigences pour supprimer les éléments indésirables.

Gueye vendu… 2 M€

Dans L’équipe, on apprend par exemple qu’il a accepté de financer le salaire de Draxler, prêté à Benfica, à hauteur de 80 %. Pour Ander Herrera, Henrique n’a pas trouvé d’accord convenable sur la prime à la signature signée à son arrivée en 2019. Plusieurs millions d’euros vont s’envoler. Et puis les ventes n’ont pas rapporté grand-chose dans l’immédiat. Gueye n’a été vendu que 2 millions d’euros ! Alors que 150 millions d’euros étaient attendus, il s’agissait essentiellement de prêts avec option d’achat. Dans le meilleur des cas, 80 millions d’euros tomberont dans les caisses du club d’ici un an.

D’autres querelles ont eu lieu entre Campos et Henrique. L’affaire Keylor Navas, par exemple, s’est jouée à 500 000 euros. Naples lui propose un salaire inférieur de 1,5 M€ à ce qu’il perçoit à Paris. Le gardien a accepté la coupe de 1 million d’euros et espérait que le club de la capitale mettrait le reste. Il a été limogé par Henrique, laissant Galtier responsable d’une cohabitation difficile avec Donnarumma. Enfin, l’affaire Carlos Soler est probablement la plus équivoque.

Campos et Henrique envoient deux offres différentes à Valence pour Soler

Courtisé par le PSG, le joueur de Valence a fait l’objet d’une première offre mardi, envoyée par Campos. Il s’agissait de 18 millions d’euros assortis de bonus. Quelques heures plus tard, et alors que le club espagnol n’avait pas encore répondu, une seconde proposition arrivait sur le bureau de la direction. Il vient d’Antero Henrique cette fois et c’est un prêt avec option d’achat, alors que le joueur est en fin de contrat en 2023. Cette offre surprend même Valence. Mais un troisième échange a lieu, cette fois aux mêmes conditions que lors de la première offre et l’affaire est conclue. Un bel exemple d’échec…

Leave a Reply

Your email address will not be published.