Robert Hendy-Freegard arrêté en Belgique

Il était activement recherché en France pour une tentative de meurtre sur deux gendarmes fin août, après avoir fui un contrôle dans son élevage de chiens dans la Creuse. Robert Hendy-Freegard a été arrêté vendredi en Belgique, a annoncé la police fédérale.

Cet escroc de 51 ans, déjà condamné en Grande-Bretagne, a été interpellé par la police belge peu avant 17 heures à Grand-Bigard, près de Bruxelles, sur l’autoroute E40 (qui relie la capitale belge au littoral), a précisé à l’AFP une porte-parole de la police fédérale, confirmant une information de la chaîne française BFMTV. Il a été interpellé par une patrouille de la police routière de Flandre orientale qui “a pu localiser sa voiture grâce aux caméras de reconnaissance des plaques d’immatriculation”, a expliqué le porte-parole. Robert Hendy-Freegard doit comparaître samedi devant un juge d’instruction chargé d’exécuter le mandat d’arrêt européen émis contre lui, a-t-elle précisé.

Tentative de meurtre de deux policiers

Le 25 août, deux gendarmes français ont été “grièvement blessés” lors d’un contrôle des autorités locales chargées d’inspecter les conditions d’exploitation d’un élevage canin de Vidaillat, dans la Creuse.

Alors que les gendarmes demandent à Robert Hendy-Freegard, l’un des responsables du site, de se déplacer vers la brigade la plus proche, ce dernier fait démarrer son véhicule, une Audi A3, puis percute les militaires avant de prendre la fuite. . L’un des gendarmes souffre d’une fracture ouverte au niveau du nez. On leur a prescrit 21 et 6 jours d’ITT.

Le 30 août, le parquet de Guéret annonce l’ouverture d’une information judiciaire pour “tentative d’homicide” sur les deux gendarmes.

Star le Netflix

Robert Hendy-Freegard est loin d’être un inconnu puisqu’il est le héros d’un documentaire (“The Puppetmaster : leçons de manipulation”) diffusé sur Netflix depuis le début de l’année et d’un film de fiction, “Rogue Agent”, avec James Norton et Gemma. Arterton, également sur Netflix.

En 2005, il est condamné par la justice britannique à la réclusion à perpétuité pour enlèvement, tromperie, vol d’étudiants et de femmes, à qui il avait soutiré au total plus d’un million de livres, notamment en se faisant passer pour l’espion du MI5, les services secrets britanniques. . Il a été libéré en 2009 après qu’une cour d’appel a annulé la condamnation pour enlèvement.

Leave a Reply

Your email address will not be published.