F1 – GP des Pays-Bas : Après l’incroyable fiasco, Ferrari envoie un terrible message

Formule 1

Après l’incroyable fiasco, Ferrari envoie un terrible message

Publié le 5 septembre 2022 à 10 h 35 par Dan Marciano

Loin d’être irréprochable durant la première partie de saison, Ferrari a une nouvelle fois raté son coup lors du Grand Prix des Pays-Bas. Alors en troisième position, Carlos Sainz Jr a chuté de plusieurs positions en raison d’un problème d’organisation. Après cette course, Mattia Binotto commentait ce fait de course, mais aussi la qualité de la monoplace.

Ferrari s’est encore tiré une balle dans le pied dimanche. Loin d’être sans faute en ce début de saison, le Scuderia fait une nouvelle erreur, non pas avec Charles Leclerc, mais avec Carlos Sainz Jr. Alors en troisième position, l’Espagnol avait décidé de rentrer aux stands pour changer ses pneus. Mais mal organisée, la formation a oublié une des roues de secours. Conséquence immédiate : Carlos Sainz Jr. est retombé à la onzième place après un arrêt qui a duré 12 secondes. Enfin huitième de ce Grand Prix des Pays-Bas, le pilote a laissé de précieux points au passage. Pour aggraver les choses, il a reçu une pénalité de cinq secondes en raison d’un libération dangereuse. Ce dernier est parti d’une sortie dangereuse de la voie des stands, échouant à percuter Fernando Alonso. « On peut appeler ça un appel tardif aux stands… Et on a fait une erreur, car il fallait clairement attendre. […] Pour moi, ce n’était pas une sortie dangereuse des stands. Nous verrons ce que dit la FIA. Nous avons perdu beaucoup de temps dans les stands, lors des arrêts aux stands, et j’ai dû me battre avec des voitures avec lesquelles je ne me bats pas d’habitude.” a dit Carlos Sainz Jr.

Ferrari justifie l’arrêt catastrophique de Sainz Jr

Responsable de Ferrar I, Mattia Binotto a été interrogé par Sports du ciel sur ce nouveau charlatan. ” Il y a eu une décision tardive de le faire entrer et quand il s’est arrêté, le pneu arrière gauche n’était pas prêt. Carlos a perdu environ neuf secondes et donc plusieurs positions. Il a rejoint la piste en onzième position, après quoi il a bien grimpé jusqu’à la sixième place s’est justifié le manager italo-suisse après ce Grand Prix.

Un penalty pour Carlos Sainz Jr.

Le gérant a également reconsidéré la sanction infligée à Carlos Sainz Jr. « Pendant la période de la voiture de sécurité, après l’arrêt de Bottas, Carlos s’est à nouveau arrêté pour les pneus «tendres», prévoyant de pousser jusqu’au bout. Au départ, il a dû ralentir pour éviter les membres de l’équipe de ravitaillement McLaren devant lui. La F1-75 avançait lentement et lorsque Fernando Alonso s’est retrouvé derrière Carlos, il a dû ralentir pour éviter de heurter la Ferrari. Cet incident a été sévèrement considéré comme une libération dangereuse et Carlos a donc reçu une pénalité de cinq secondes. ” chuté Binotto.

“La vitesse de la voiture n’était pas géniale”

Mais pour lui, la qualité de la monoplace est aussi à souligner, malgré la troisième place en Charles Leclerc ce dimanche. ” La clé est que nous n’étions pas assez rapides. Vu le rythme des qualifications, nous espérions un meilleur résultat. Mais la vitesse de la voiture n’était pas géniale, surtout en ‘moyen’ et ‘dur’. C’est trois mauvaises courses d’affilée, en Hongrie, en Belgique et ici. Je pense que nous n’exploitons pas tout le potentiel de la voiture. Le potentiel est là. C’était le cas en début de saison, mais plus maintenant. Il y a quelque chose qui ne va pas que nous devons corriger. Cela n’a rien à voir avec la directive technique. En Hongrie, j’ai dit que nous n’étions pas assez bons. Peut-être devrions-nous examiner le paquet que nous avons présenté et qui n’est pas équilibré aujourd’hui » a dit Binotto. Loin de rassurer quelques jours avant Grand Prix de Monza.

Leave a Reply

Your email address will not be published.