INTERVIEW. Kylian Mbappé : “Aujourd’hui, je fais confiance à Paul !” Avant PSG – Juventus Turin en Ligue des champions, l’attaquant vedette réagit à l’affaire Pogba

l’essentiel
L’attaquant du PSG n’a éludé aucune question avant l’entrée du PSG en Ligue des champions, mardi 6 septembre, face à la Juve. Affaire Pogba, sa prolongation, ses ambitions personnelles et en club, sa relation avec Neymar, Kylian Mbappé a fait le point sur sa riche actualité.

Tu as réussi ton début de saison mais on parle aussi beaucoup de toi en dehors du terrain (affaire Pogba, Penaltygate). Cela peut-il vous déranger pour un tel match ?

La réponse est dans la question car j’ai réussi mon début de saison même si ça aurait pu être encore mieux car j’ai eu une préparation perturbée. Je partage des choses. Ce qui se passe dehors, reste dehors. Le plus important est de pouvoir aider son équipe en toutes circonstances.

Gagner la Ligue des champions, est-ce une ambition que vous assumez ?

J’ai toujours envie de gagner mais il y a une réalité car cette compétition est très difficile. Beaucoup d’équipes se sont renforcées. Nous partons avec nos armes. Nous espérons bien sûr le gagner, comme tous les concurrents.

A lire aussi :
Affaire Pogba : la mère du joueur aurait été sous pression

Comment votre rôle au club a-t-il évolué depuis votre prolongation ?

En rien. Je suis dans le même rôle, je fais le même travail, j’essaie d’être décisif pour gagner le plus de titres possible.

Le projet qui vous a été vendu lors de la prolongation est-il conforme à la réalité après la fin du mercato ?

Ce n’est ni le moment ni le lieu d’en parler. Restons sur la Ligue des champions, c’est l’actualité.

S’il y a un penalty contre la Juve, qui le prendra ? Neymar ou toi ?

On verra avec Neymar. Nous parlerons. Cela dépend des événements du match. Tireur n°1 ne veut pas dire que tu tireras tous les penaltys, ça n’existe dans aucun club. Il faut savoir partager le gâteau et mettre de l’eau dans son vin. Il n’y a pas de problème pour demain.

Où en sont vos relations avec Neymar ?

Ils sont basés sur le respect depuis six ans mais avec du chaud et parfois du froid, des moments où l’on est très proche, d’autres où l’on se parle moins. Il y a toujours du respect même si ce n’est pas toujours linéaire. Mais c’est toujours dans l’intérêt du PSG.

A lire aussi :
Affaire Pogba : Paul assure que son frère Mathias agit “sous pression”

L’affaire Pogba peut-elle affecter votre relation avec Paul ?

Aujourd’hui, je fais confiance à la parole d’un coéquipier. Il m’a parlé, m’a expliqué, m’a donné sa version des faits. C’est sa parole contre celle de son frère. Dans l’intérêt de la sélection à l’approche d’une grosse compétition, je ferai confiance à mon coéquipier. Paul est déjà en difficulté, ce n’est pas le moment d’en rajouter. Je suis assez détaché de tout ça.

Christophe Galtier a pris l’habitude de faire ressortir ses stars, Neymar, Messi ou vous. Comment le prenez-vous ?

Il faut accepter, c’est plus facile à dire qu’à faire. Nous devons prendre du recul. Le coach le sait : on a toujours envie de jouer et de marquer, de laisser sa marque. Il a un regard plus global. C’est le capitaine du navire. S’il pense que c’est bon pour l’équipe, pas de soucis. Il faut lui faire confiance, se mettre derrière lui. Mais attention, ne pense pas que j’aurai la banane si je dois sortir. Je ne l’aurai pas.

A lire aussi :
PSG – Juventus Turin : à quelle heure et sur quelle chaîne suivre le match

Le PSG n’a jamais battu la Juve. Cela pose-t-il un défi supplémentaire ?

Oui un peu. Il faut faire une première bonne copie. C’est le bon moment pour lancer cette aventure européenne et poursuivre notre début de saison.

Comment voyez-vous Vlahovic, l’avant-centre turinois ?

C’est un attaquant de qualité qui confirme à la Juve qu’il est l’un des meilleurs de sa génération. Il a déjà beaucoup donné mais il peut encore donner plus. Je ne prends pas trop de risques en pensant qu’il sera un attaquant important dans un futur proche.

Leave a Reply

Your email address will not be published.