Partiellement tournée en Occitanie, la mini-série Arte “Papillons noirs” vous hantera longtemps !

Disponible sur arte.tv dès ce mercredi 7 septembre, avant sa diffusion sur la chaîne franco-allemande les 22 et 29 septembre, cette excellente mini-série créée et écrite par Olivier Abbou et Bruno Merle, a été en partie tournée en Occitanie l’été dernier. Sombre, tragique, violent, sensuel et pervers, il va vous époustoufler !

L’été dernier, l’équipe de tournage de papillons noirs avait voyagé entre Banyuls, Argelès, Sète, Salagou, Mourèze et Le Grau-du-Roi. Dès demain sur arte.tv, et les jeudis 22 et 29 septembre sur Arte, vous reconnaîtrez peut-être les lieux mais il faudra les nommer Ardèche, Landes, Côte d’Azur, Ligurie… Si la production avait choisi l’Occitanie, c’était pour sa grande diversité de paysages et de décors, lui permettant de rendre compte avec efficacité de la grande variété des destinations estivales où les amants maléfiques du nord de la France régnaient au cœur de son intrigue.

Une mini-série en six épisodes

Mini-série en six épisodes créée et écrite par Olivier Abbou et Bruno Merle, Les Papillons noirs met en scène un auteur en manque d’inspiration, Adrien alias Mody (Nicolas Duvauchelle, sensible et tourmenté), engagé par un vieil ermite, Albert (Niels Arestruop, atrabilaire et intelligent), pour écrire ses mémoires…

Le malheureux écrivain comprendra vite qu’il s’agit des aveux d’un authentique tueur en série qui a passé ses étés à assassiner des hommes trop proches de l’amour de sa vie et de sa complice de toujours, Solange. … A la fois terrifié et fasciné, Adrien échappe à tout contrôle alors qu’il met leurs méfaits sur papier. Dans le même temps, la police se remet à enquêter sur ces affaires non résolues de meurtres estivaux…

Marqué par le thriller italien des années 60/70

Remarquablement bien écrite, produite et interprétée, la mini-série entremêle ainsi trois arcs narratifs principaux (les actions du couple de tueurs en série, les tourments de l’écrivain et l’enquête policière), emmêle encore plus de genres (thriller, reconstitution, drame intimiste , histoire d’amour, film de tueur en série, thriller littéraire…) et entremêle les temporalités pour ménager ses révélations et finir de nous faire tourner la tête !

Particulièrement marqué par le giallo, thriller italien des années 60/70 mêlant effroi, érotisme et stylisation, papillons noirs évite cependant les écueils du post-modernisme pop et du fétichisme vintage, pour se poser comme une réflexion troublante et fascinante sur l’ambivalence des souvenirs, et pour interroger rien de moins que la généalogie du mal.

L’intégralité de la mini-série (six épisodes) est disponible sur arte.tv du 7 septembre au 12 octobre. Elle sera diffusée sur la chaîne franco-allemande les jeudis 22 et 22 septembre, à 20h55.

Leave a Reply

Your email address will not be published.