Safran entre en négociations exclusives avec Thales pour acquérir son activité de systèmes électriques aéronautiques

L’activité systèmes électriques aéronautiques de Thales emploie près de 600 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires de 124 millions d’euros en 2021.

Ce projet d’acquisition comprend, en France, les sociétés Thales Avionics Electrical Systems et Thales Avionics Electrical Motors, implantées sur les sites de Chatou (78), Meru (60), et Conflans-Sla Honorine (78), ainsi que les activités de support, de maintenance et de production d’équipements électriques aéronautiques situées à Orlando (Etats-Unis) et à Singapour.

Par ce projet d’acquisition, Safran Electrical & Power entend poursuivre sa stratégie d’équipementier positionné sur l’ensemble de la chaîne électrique. Les activités de conversion électrique apporteraient ainsi une contribution significative au portefeuille d’activités de Safran, qui pourra ainsi poursuivre son développement en matière de production électrique, notamment dans le domaine de la défense et des hélicoptères.

Pour Thales, ce projet de cession s’inscrit dans la stratégie de recentrage du Groupe sur ses métiers de base dans les domaines de l’aéronautique, de la défense et de la sécurité, de l’identité et de la sécurité numérique.

Stéphane Cueille, Président de Safran Electrical & Power a déclaré « Nous nous réjouissons de la perspective de nous associer aux équipes « électriques » de Thales, ce qui nous permettrait de maîtriser encore mieux la chaîne électrique, notamment grâce à l’apport de leurs compétences de pointe en conversion électrique. La complémentarité de nos savoir-faire nous permettrait d’apporter au marché des solutions toujours plus pertinentes et efficaces ».

« Ce projet permettrait à nos équipes de systèmes électriques aéronautiques de bénéficier d’un environnement propice à leur développement et d’apporter à Safran Electrical & Power leur expertise en conversion, génération et moteurs électriques. Ce projet d’acquisition garantirait ainsi à ces activités de solides perspectives dans un marché en croissance dynamique, et permettrait à Thales, plus que jamais, de se concentrer sur le développement de l’excellence mondiale de nos activités avioniques critiques. . Yannick Assouad, directeur général adjoint avionique chez Thales.

L’opération envisagée est soumise à la procédure d’information consultation des instances représentatives du personnel compétentes de Thales et de Safran, ainsi qu’aux autorisations réglementaires usuelles. La transaction serait finalisée dans le courant de 2023.

Leave a Reply

Your email address will not be published.