Tour de France : Hinault saute

Quintuple vainqueur du Tour de France, Bernard Hinault n’est guère emballé par le parcours des dernières Grandes Boucles…

Malgré ses 67 ans, Bernard Hinault est toujours actif. Cela est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit de s’occuper de votre ferme ou de votre jardin. Mais l’ancien coureur ne ménage pas non plus ses efforts lors de ses balades à vélo, même s’il n’hésite pas à utiliser des vélos électriques à certaines occasions – notamment lorsqu’il s’agit de suivre des jeunes. 25 ans à la montagne – ou s’il hésite à sortir quand il pleut trop.

Le quintuple vainqueur du Tour suit toujours au plus près l’actualité cycliste, se rendant tout aussi volontiers sur certaines épreuves comme le Tour de l’Avenir, le Tour de l’Ain ou le Tour de Bretagne. En revanche, le “Blaireau” est rare sur le Tour de France auquel il doit pourtant son immense popularité. Et ce malgré son rôle d’ambassadeur d’ASO, la société organisatrice du Tour.

A part regarder le paysage…

« Je fais des opérations d’un jour, parfois deux, avec des cartons, a-t-il expliqué dans une interview à Ouest-France. Je choisis mes étapes à l’occasion. Mais Bernard Hinault a du mal à s’intéresser à la course. La faute à des étapes sans grand intérêt à ses yeux. « Je me promène avec ma femme et regarde la fin de certaines étapes. Certains jours, le Tour n’en vaut même pas la peine… Vous vous ennuyez. Il n’y a pas de course, cinq échappées et on part les chercher à dix bornes de l’arrivée. Youhou… A part regarder les paysages…”

Bernard Hinault est un habitué des critiques au vitriol sur le Tour de France. En juin dernier, le Breton avait ainsi critiqué ceux qui se contentaient d’une place de dauphin sur la Grande Boucle, plutôt que de viser des victoires d’étape. ” Moi, ça me fait mal au cœur d’entendre un coureur dire qu’il veut faire un Top 5 du Tour. Cela signifie qu’il ne veut pas gagner, a-t-il regretté. Pour moi, ça n’a aucune valeur. Qui s’en souviendra dans dix ans ? », avait-il lancé. De quoi faire réagir certains coureurs.

Lire aussi :Gaudu se moque d’Hinaultcoup de poing d’HinaultPinot, le coup de gueule d’Hinault

« Ce n’est pas la même heure que lorsqu’il courait. Maintenant, il y a beaucoup d’histoire de marques, de sponsors. Et quand tu joues le classement général pendant trois semaines, les médias parlent de toi, de l’équipe, du sponsor. Et plus tu es haut, plus les gens parleront de toi », répliquait ainsi récemment David Gaudu, le quatrième du Tour ajoutant à la place du Tour de France : « Cela ne me fait ni chaud ni froid. Nous savons comment va Bernard. Il reste le dernier vainqueur du Tour. Je suis content d’avoir terminé quatrième du Tour et ça, je me fiche de qui pense quoi. »

Leave a Reply

Your email address will not be published.