“J’ai un rituel, je dois toucher ceci, penser que…”

Florent Peyre, superstitieux : “J’ai un rituel, je dois toucher ceci, penser cela…” (Photo by Eric Fougere/Corbis via Getty Images)

Ce vendredi 16 septembre 2022, Florent Peyre dansera pour la première fois sur le parquet de « Danse avec les stars ». L’humoriste prépare ce grand moment depuis plusieurs semaines… Et ne cache pas qu’il prévoit un petit rituel superstitieux avant de rejoindre sa compagne !

Humoriste et comédien, Florent Peyre s’est fait connaître du grand public en participant à l’émission “On n’demande qu’à en rire”, mais ce que le grand public ignore peut-être, c’est que le candidat de “Danse avec les stars” est aussi un grand sportif. Après avoir été élève en section sport-étude du Pôle France Ski Nautique du CREPS de Saint-Raphaël de 1995 à 2002, il s’est finalement tourné vers le théâtre, et l’affirmait récemment à Yahoo : « La scène, c’est là où je me sens le plus heureux.” Mais de son passé de sportif, il garde un vrai goût pour l’entraînement… Et une certaine tendance à la superstition.

Vidéo. Florent Peyre, bientôt un 2ème enfant ? Ses convictions évoluent, il s’explique…

Les petits rituels de Florent Peyre

Interrogé à ce sujet par nos soins, il le confirme sans complexe : « C’est vrai, je suis très superstitieux. Ça ne s’arrange pas, mais je l’entretiens un peu. Cette dernière année, j’ai beaucoup travaillé sur je fais un beaucoup de méditation et de pensée positive, et ça marche très bien d’ailleurs. Mais la superstition est quelque chose que je garde pour moi. C’est-à-dire que si je ne fais pas tout ce que j’ai l’habitude de faire, ce n’est pas grave. “

La situation s’est donc arrangée, puisqu’il confie que : “Avant, j’aurais pu décaler une prestation de 10 minutes.” Difficile à faire quand il s’agit d’une émission de télévision, diffusée en direct et en public ! Mais s’il a la possibilité de s’isoler, l’humoriste n’hésitera pas. “C’est plus un rituel. J’aime avoir une heure pour moi avant mon spectacle pour mes petites habitudes. Je dois faire mes vocalisations pour échauffer ma voix, du yoga pour échauffer mon corps, ma petite méditation pour échauffer le ‘ esprit…”

Sa famille au centre de sa superstition

Une fois son esprit, son corps et sa voix échauffés, Florent Peyre se tourne vers les personnes qui comptent le plus pour lui : sa famille. “Je dois écouter une telle musique, mettre le parfum que ma mère ou ma sœur m’ont donné, embrasser la photo de ma femme et de mon fils, embrasser la paille que j’ai offerte à mon fils pour me porter chance. Je dois toucher ça , pense que, bref, c’est long.” Fou amoureux de sa compagne et très fier de son petit garçon, l’humoriste veut penser à eux avant de monter sur scène, ou en l’occurrence rejoindre la piste de danse.

Le candidat de “Danse avec les stars” assure cependant avoir beaucoup réfléchi à ces rituels et à l’importance qu’ils ont pour lui. “J’aime aussi ça parce que ça me permet d’entrer dans le truc, c’est le sas qui permet de passer du quotidien à la scène, là où je me sens le plus heureux dans la vie. Il y a une petite transition, et ma superstition fait partie de ça.” Reste à savoir s’il mettra en place de nouvelles habitudes pour la compétition. “Je n’ai pas encore créé de nouvelle routine pour DALS, mais si ça se passe bien au premier prime, et que j’ai le malheur de me souvenir de quelque chose que j’ai fait juste avant, vous pouvez être sûr que je le referai jusqu’à la fin. “

Lire aussi

>> “J’ai changé d’avis, je n’ai plus envie de le faire” : Florent Peyre en difficulté pendant la formation DALS

>> Florent Peyre fou amoureux de Virginie : bisous et tendresse, photos de la seule apparition de sa compagne !

>> Florent Peyre, amusé, raconte sa participation à Plus belle la vie !

voir également: Florent Peyre : le candidat DALS raconte ses difficultés pour sa deuxième journée de formation

Leave a Reply

Your email address will not be published.