“Tu es sûr qu’il vient ?!” »… La folle rumeur de la libération du roi Charles III

De notre envoyé spécial à Londres,

Elle court, elle court, la rumeur… Ce vendredi après-midi, le long de The Mall, cette allée royale bordée d’arbres et de drapeaux britanniques, qui relie le palais de Buckingham à Trafalgar square, la rumeur court qu’une sortie royale est sur le point d’avoir lieu. Il se murmure même que cette tête couronnée ne serait pas une lointaine cousine germaine de la reine Elizabeth. Non.

Selon la rumeur, le roi Charles III serait de retour du Pays de Galles et emprunterait l’avenue processionnelle à l’arrière de sa Rolls-Royce bordeaux dans les prochaines minutes. Il n’a pas fallu beaucoup plus d’une centaine de badauds, et un envoyé spécial de 20 minutes, faire le pied de grue. Rapport de potins.

détectives en herbe

Mercredi, le cercueil de la reine Elizabeth II a quitté le palais de Buckingham, pour rejoindre, lors d’une procession, Westminster Hall. Ce dernier route solennel, suivi par des dizaines de milliers de personnes sur place et à la télévision, a suivi un itinéraire tout tracé et disponible directement par le site du gouvernement britannique. Un peu comme une carte des deux parcs de Disneyland Paris.

Le parcours officiel de la procession Lying-in-State à Londres. – www.gov.uk

Vers 16 heures, puis sur les derniers mètres de ce qu’on appelle ici officiellement la « procession du Lying-in-State », quelques silhouettes commencent lentement à s’entasser au plus près des barrières qui jouxtent le palais de Buckingham. Au total, une cinquantaine de badauds sont placés de chaque côté des palissades qui jalonnent l’allée de The Mall.

“Il paraît que le roi Charles III va quitter Buckingham dans quelques minutes”, raconte Olivia, la cinquantaine, visiblement au courant des us et coutumes royales. Aucune annonce officielle, aucun collègue journaliste sur place, pas même un seul tweet de Camilla Parker Bowles, mais comment Olivia a-t-elle obtenu cette information ? “Deux hélicoptères tournent en rond depuis plus d’une demi-heure au-dessus de la zone et les policiers semblent agités”, nous explique-t-elle. La rumeur est lancée.

Entre 16h et 17h, badauds après badauds, la foule s’épaissit autour de nous. “Excusez-moi, mais qu’attendez-vous exactement ?” demande une mère et sa fille à Olivia. “Le Roi”, répond du tac au tac notre détective. La rumeur est partie, la certitude a pris sa place et après plus d’une heure d’attente, une longue file d’attente s’est formée de chaque côté de l’allée royale.

Espoirs et Miracles

Le hic, c’est qu’après 17h30, on a vu passer une armada de véhicules, dans un sens ou dans l’autre, qui ont tous effrayé Olivia d’ailleurs, mais aucune trace du roi Charles III. Des groupes de gendarmes à moto, des véhicules d’entretien des espaces verts du palais, des camionnettes du « Royal Mail Post Office »… Ils sont tous passés devant nos yeux pleins d’espoir et ils ont tous emporté une partie d’eux avec eux. Enfin pour Olivia ! “Je ne sais pas exactement depuis combien de temps je suis ici, je ne vois pas le temps passer, mais je crois vraiment qu’il va sortir”.

Vers 18 heures, nous perdons un homme. Arrivé quelques minutes après nous, Bryan a lui aussi fait confiance à la rumeur. Mais là, il craque : « Tu es sûr qu’il vient ? ! (Êtes-vous sûr qu’il vient?!). Comprenez : « Est-ce que je traîne vraiment dans le froid pour dire bonjour aux jardiniers du palais ? ! ». La rumeur ne suffit plus, le jeune homme perd patience.

Il faut dire qu’on comprend Bryan. C’est encore long à attendre plusieurs heures, coincé derrière une barrière, que le roi daigne passer, à toute allure, sûrement caché par des vitres teintées. D’autant plus qu’on vient d’apprendre d’un collègue journaliste qu’il serait toujours du côté du Pays de Galles plutôt que du centre de Londres. On ne peut pas le dire à Olivia, on n’a pas le cœur de briser le sien, alors on reste. Et là, la merveille.

Pas une camionnette, pas un tracteur, pas un utilitaire, mais une vraie Bentley, une vraie. Entouré d’une armada de policiers à moto et tous gyrophares éteints, nul doute qu’une tête couronnée fait enfin son chemin dans l’allée de The Mall. Mais qui ? Qui vient de passer à la vitesse supérieure caché par des vitres teintées ? “J’ai entendu dire que c’était la princesse Anne”, dit directement Olivia. Enfin, c’est la rumeur qui le dit.

Leave a Reply

Your email address will not be published.