1000 km avec le Jaguar E-Pace P200 Flexfuel, peut-on rouler dans un SUV de luxe pour pas cher ?

Zapping Autonews Green 5 citadines électriques au choix pour 2022

Quel meilleur hommage pour un journaliste automobile que d’essayer une voiture anglaise au lendemain de la mort de la reine Elizabeth II ? C’est la question que nous nous sommes posée le vendredi 9 septembre 2022, lorsque nous nous sommes rendus chez Jaguar-Land Rover à Argenteuil (Val-d’Oise) pour prendre possession d’une Jaguar E-Pace P200 Flexfuel. Oui, vous avez bien lu, ce modèle Jaguar accepte le bioéthanol-E85. La promesse, bien sûr, est d’allier le confort et les performances d’un SUV haut de gamme avec un faible coût d’utilisation, puisqu’à l’heure où j’écris ces lignes, le prix moyen de la E85 en station-service est fixé à un peu plus de 50 €. centimes d’euro.

Un modèle aussi imposant qu’élégant

Lancer le diaporama
Jaguar E-Pace | Photos de notre essai du modèle P200 Flexfuel en finition R-Dynamic SE
+26

Jaguar E-Pace P200 FlexfuelCrédit Photo – Autonews

Tout beau et propre sur le parking, notre E-Pace P200 Flexfuel fait sensation. Avec son allure de coupé, ce SUV compact, long de 4,40 mètres et large de 1,98 mètre, a fière allure. Son design contraste avec le style assez lisse montré par les SUV en général. Massive avec cette calandre béante, la face avant est impressionnante. L’arrière affiche une allure plus sportive, avec ces deux grosses sorties d’échappement creusées dans le bouclier. La livrée Hakuba Silver est plutôt élégante. Une fois le contrôle général effectué, nous reprenons la route vers la Normandie, pour une semaine au volant de ce E-Pace qui boit du Superéthanol-E85.

Notre véhicule d’essai est complet, et l’ordinateur de bord annonce une autonomie d’environ 450 kilomètres. Nous devons en parcourir environ 350 jusqu’à notre destination, à savoir le petit village de Rocheville, dans le Cotentin (Manche). On prend donc directement l’autoroute pour entamer ce trajet, enclenchant rapidement le régulateur de vitesse adaptatif. Mais pas de conduite autonome, puisque ce E-Pace n’en est malheureusement pas équipé.

Handicapé par ses grosses jantes et pneus

Lancer le diaporama
Jaguar E-Pace | Photos de notre essai du modèle P200 Flexfuel en finition R-Dynamic SE
+26

Jaguar E-Pace P200 FlexfuelCrédit Photo – Autonews

Moteur E85 oblige, la consommation est élevée. D’autant que ce Jaguar E-Pace Flexfuel est lourd, avec un poids de 1 847 kilos. Et notre modèle d’essai est juché sur des jantes 20 pouces noires brillantes qui, même si elles sont très jolies, augmentent certainement la consommation puisqu’elles sont équipées de pneus Pirelli P Zero 235/50 R20. Résultat : même en roulant très modérément au régulateur, il est difficile de descendre en dessous de 11 l/100 km. Tout au plus, en arrivant sur la N13, les chiffres de consommation se fixent entre 10 et 10,5 l/100 km.

Malgré quelques embouteillages autour de l’agglomération de Caen, nous arrivons à destination sans trop de difficultés. Après avoir testé l’autoroute long, traversant et traversant, c’est maintenant au tour des petites routes départementales et des rues de Cherbourg-en-Cotentin de finir de faire le plein et de voir combien de kilomètres on peut réellement parcourir avec les 57 litres du réservoir. . Dans le premier cas, la consommation de ce E-Pace Flexfuel est plutôt comprise entre 12 et 13 l/100 km, en étant prudent et en s’accordant parfois quelques instants de plaisir.

Il veut juste accélérer le rythme

Lancer le diaporama
Jaguar E-Pace | Photos de notre essai du modèle P200 Flexfuel en finition R-Dynamic SE
+26

Jaguar E-Pace P200 FlexfuelCrédit Photo – Autonews

Avec un quatre cylindres turbo Ingenium 2.0 de 200 chevaux sous le capot, on aurait pu penser que ce E-Pace Flexfuel allait manquer de puissance. Non! Le SUV à moteur E85 est davantage une série de crimes. Assez sportive, voire nerveuse, elle donne envie d’appuyer sur la bonne pédale pour ressentir son accélération plutôt musclée. Comme promis par les données du constructeur, il abat le 0 à 100 km/h en 8,5 secondes environ. Passons à l’hybridation 48V annoncée par Jaguar, qui en réalité est carrément anecdotique. L’ordinateur de bord ne le mentionne même pas.

Assis au volant de ce Jaguar E-Pace Flexfuel, on est en tout cas plutôt bien installé et entretenu, mais le confort de suspension est ferme. Même raide sur certaines aspérités qui sont légion sur les routes normandes. C’est donc un modèle plutôt polyvalent, qui sait distiller une dose de plaisir quand on le lui demande. Même en mode Confort, sa boîte automatique à neuf rapports rétrograde facilement. Il faut activer le mode Eco pour freiner l’accélération et contrôler un peu plus sa consommation. Cependant, inutile d’espérer descendre sous la barre des 10 l/100 km, à moins d’adopter une conduite pachydermique. Les conducteurs en quête de sportivité peuvent activer un mode manuel et passer les vitesses via les palettes au volant.

37€ pour un plein, avec une autonomie de 450 kilomètres

Lancer le diaporama
Jaguar E-Pace | Photos de notre essai du modèle P200 Flexfuel en finition R-Dynamic SE
+26

Jaguar E-Pace P200 FlexfuelCrédit Photo – Autonews

Quelques jours après notre arrivée en Manche, l’heure est venue de faire le plein pour continuer à tester notre E-Pace Flexfuel. Le char crie famine, et l’ordinateur de bord indique une autonomie restante d’environ 30 kilomètres. Nous en avons fait 410 depuis que nous avons emprunté la voiture, donc c’est plus ou moins ce qu’elle nous a dit au départ. Direction la station-service Super U à Bricquebec-en-Cotentin, qui distribue du bioéthanol-E85 à 0,65 € le litre. Soit environ un plein à 37 € pour un véhicule haut de gamme et imposant, peu axé sur les économies de carburant. Le prix paraît dérisoire, à l’heure où sans aides gouvernementales, le prix de l’essence dépasse régulièrement la barre des 2€. Certes, il existe des SUV fonctionnant à l’E85 sans en consommer autant, mais la gourmandise du E-Pace Flexfuel est largement compensée par le prix du ravitaillement.

Une fois le réservoir plein, c’est en ville que l’on continue d’essayer ce E-Pace Flexfuel. Le SUV y est plutôt agréable à utiliser, avec sa direction légère et ses accélérations franches qui permettent de s’extirper de toutes les situations. Malgré le gabarit imposant du véhicule, le stationnement est aisé grâce à la lisibilité de la caméra de recul. Celui-ci montre clairement la direction du E-Pace en marche arrière, contrairement aux autres modèles de la concurrence où d’innombrables lignes rendent la lecture de cette image difficile. Ça tombe bien, puisque la lunette arrière étroite est presque inutile.

Un modèle très gourmand en ville

Lancer le diaporama
Jaguar E-Pace | Photos de notre essai du modèle P200 Flexfuel en finition R-Dynamic SE
+26

Jaguar E-Pace P200 FlexfuelCrédit Photo – Autonews

Là où le bât blesse, c’est au niveau de la consommation en milieu urbain. Si nous ne faisons pas attention, l’appétit du Jaguar E-Pace Flexfuel peut monter en flèche. Il y a alors des chiffres délirants, comme 16 l/100 km ou encore 23 l/100 km sur des trajets courts en ville. Bref, l’engin se destine avant tout à partir sur route dans un confort très satisfaisant, profitant d’un intérieur cossu. Comme c’est le cas avec la finition R-Dynamic SE de notre modèle d’essai, vendue 62 511 €. L’habitacle est en effet très chic, avec une planche de bord alliant astucieusement analogique et numérique ainsi qu’un tableau de bord recouvert de cuir avec surpiqûres blanches. On retrouve également ces mêmes surpiqûres sur les sièges en cuir.

Du cuir, il y en a aussi sur le volant, sur le levier de vitesses et sur l’accoudoir central qui tombe bien en dessous du coude. La garniture de toit et les montants sont recouverts d’Alcantara, et la console centrale est en plastique laqué. Bien intégré, fluide et réactif, l’écran tactile de 11,4 pouces est cependant très sujet aux traces de doigts. Les plus maniaques devront se résigner à le nettoyer régulièrement. Le reste de l’habitacle est marqué par des places arrière assez exiguës, qui peuvent néanmoins accueillir des personnes de grande taille à condition de ne pas faire de longs trajets. Jaguar a clairement privilégié le coffre, dont le volume de chargement oscille entre 601 litres en position normale et 1 386 litres avec la banquette arrière rabattue.

65€ de bioéthanol-E85 pour parcourir environ 1000 km

Lancer le diaporama
Jaguar E-Pace | Photos de notre essai du modèle P200 Flexfuel en finition R-Dynamic SE
+26

Jaguar E-Pace P200 FlexfuelCrédit Photo – Autonews

Au terme de notre semaine d’essais, nous voilà de nouveau sur la N13 et l’autoroute A13. Nous entrons dans notre destination parisienne à Waze via Apple CarPlay, et c’est parti pour environ 3h30 de route. Comme à l’aller, le E-Pace Flexfuel se montre plus à l’aise sur la route. En roulant tranquillement, on parvient même exceptionnellement à établir une consommation moyenne de 9,5 l/100 km. C’est à ce moment-là que vous prenez une pause-café juste avant de prendre l’autoroute. Ensuite, à 107 km/h de moyenne, la consommation tourne plutôt autour de 11,5 l/100 km. Il nous reste un bon quart de réservoir lorsque nous rendons la voiture, alors nous faisons le plein à la station Esso de Pont d’Argenteuil, qui vend l’E85 à environ 71 centimes d’euro le litre. La pompe affiche 28,38 €, donc parcourir un peu moins de 1 000 kilomètres dans une Jaguar E-Pace Flexfuel nous aura coûté environ 65 €.

Notre opinion

Lancer le diaporama
Jaguar E-Pace | Photos de notre essai du modèle P200 Flexfuel en finition R-Dynamic SE
+26

Jaguar E-Pace P200 FlexfuelCrédit Photo – Autonews

S’offrir un SUV à 62 511 € tout en voulant faire des économies à la pompe peut sembler étrange. C’est pourtant ce que promet sans mentir le Jaguar E-Pace Flexfuel. Puissant, plutôt confortable et terriblement sexy, ce modèle familial venu d’outre-Manche permet de profiter d’un véhicule luxueux et rapide sans être trop pointilleux sur le prix d’un plein. Alors certes, son autonomie est assez réduite et ses chiffres de consommation peuvent faire peur, surtout en ville. Mais le prix dérisoire de la E85 compense largement ces petits bémols, déjà bien gommés par le plaisir de conduire une voiture de cet acabit.

et bref

D’Argenteuil à Cherbourg-en-Cotentin, puis l’inverse, notre journaliste-testeur a testé la consommation et l’autonomie du Jaguar E-Pace P200 Flexfuel, dont la motorisation E85 et hybride veut vous permettre de rouler dans un SUV de luxe sans vous ruiner à la pompe.

Quentin Guéroult

Leave a Reply

Your email address will not be published.