“Cette élection tourne à la farce”

“Certains ont déjà les yeux rivés sur 2027 et souhaitent que Laurent Wauquiez soit automatiquement désigné comme candidat à la prochaine élection présidentielle”, estime Virginie Calmels. LP/Olivier Lejeune/PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

ENTRETIEN EXCLUSIF – Sa candidature avait été rejetée par la haute autorité du mouvement. Elle juge la fête verrouillée.

LE FIGARO.- Le tribunal de Paris a suspendu l’irrecevabilité de votre requête. La haute autorité des Républicains avait jugé que vous n’aviez pas repris votre adhésion à temps. A-t-elle outrepassé ses droits ?

Virginie CALMELS. – En publiant un guide électoral non conforme aux statuts et au règlement intérieur, la haute autorité a outrepassé ses droits et n’a pas respecté l’équité entre les candidats. On aurait pu admettre une simple erreur. En revanche, alors que mon avocat avait répondu en détail sur l’absence de base légale à la prétendue irrecevabilité de ma candidature, la haute autorité n’a rien voulu savoir et a persisté, preuve d’une volonté manifeste de faire obstruction à ma candidature.

Pourquoi y aurait-il un désir de vous licencier ?

En politique, tout le monde sait que les critiques acerbes, les tentatives de déstabilisation ou d’intimidation doivent être prises comme des hommages au fait que nous existons, voire que nous dérangeons, surtout quand certains ont…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà inscrit? Connexion

Leave a Reply

Your email address will not be published.