Equipe de France : Deschamps aura du mal à se passer de Giroud…

Convoqué pour pallier l’absence de Karim Benzema sur blessure, Olivier Giroud a répondu en marquant contre l’Autriche (2-0), jeudi en Ligue des Nations. Encore une belle prestation de l’attaquant de l’AC Milan qui devrait logiquement pousser le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, à revoir sa copie.

Giroud a tout de même marqué des points.

Disons-le tout de suite : sans la blessure de Karim Benzema, Olivier Giroud (35 ans) ne serait pas présent au rassemblement actuel de l’équipe de France.

Depuis l’Euro, l’attaquant de l’AC Milan n’a été convoqué qu’à deux reprises, à chaque fois lorsque son homologue du Real Madrid a dû jeter l’éponge sur blessure. Et comme en mars, lorsqu’il a fait trembler les filets face à la Côte d’Ivoire (2-1) en amical, le vétéran de la formation française a rappelé son importance.

Giroud marque encore

Titulaire face à l’Autriche (2-0), jeudi en Ligue des nations, l’attaquant lombard a une nouvelle fois répondu présent. Très intéressant dans sa capacité à occuper la charnière défensive grâce à son gabarit, il était disponible avec plusieurs rabais bien sentis pour Kylian Mbappé et Antoine Griezmann. En deuxième période, il a élevé un peu plus son niveau de jeu en récupérant d’abord sur l’ouverture du score de son partenaire parisien puis en doublant la mise d’une belle tête sur un centre du point de penalty de son coéquipier madrilène. Un bon match qui lui a valu une note de 7,5/10 par la rédaction de Maxifoot.

S’il y a eu un avant et un après ses déclarations suite au match face à la Bulgarie (2-0), en juin 2021, Giroud reste, malgré les années qui passent, incontournable pour les Bleus. Dans notre football, aucun autre avant-centre n’offre autant de garanties. Son profil unique, son expérience, sa motivation sont autant de qualités dont le sélectionneur français pourrait avoir besoin pour la Coupe du monde au Qatar. D’autant que le principal intéressé, conscient qu’il arrive au crépuscule de sa carrière internationale, est prêt à accepter n’importe quel rôle dans le groupe des champions du monde en titre.

Deschamps ne peut pas fermer les yeux

Après la rencontre, Deschamps a tenté une petite pirouette, lui qui parlait d’une compétition qui finalement n’existe pas en dehors de Benzema. Je n’ai pas dit que j’allais m’en priver. Vous tirez des conclusions. Il a marqué, tant mieux pour lui. Il est dans un excellent état d’esprit, il a participé à beaucoup d’activités. Il s’est retrouvé dans des situations très compliquées ces dernières années, avec peu de temps de jeu, et à chaque fois qu’il était en équipe de France, il s’est bien comporté. C’est très bien pour l’équipe de France a lancé le coach tricolore devant les caméras de La chaîne L’Equipe.

Ses partenaires, eux, ont rappelé son importance. Giroud ? Il est fidèle à lui-même. C’est quelqu’un qui donne tout pour l’équipe sur le terrain. Je dois le féliciter, ça ne doit pas être facile, il a une mentalité de guerrier argumenta Jonathan Clauss. Nous nous sommes bien entendus. (…) On a réussi à combiner, pour parler le même football, c’était satisfaisant. En plus, il a su marquer et se rapprocher du record de Titi (Thierry Henry). Je pense que pour lui, c’est une bonne soirée , a soufflé Mbappé en zone mixte. Bon en club, bon en sélection… Tous les voyants sont au vert pour Giroud. C’est maintenant à Deschamps de trancher.

Faut-il convoquer Giroud pour la Coupe du monde au Qatar ? N’hésitez pas à réagir et à discuter dans la région ajouter un commentaire

Leave a Reply

Your email address will not be published.