Foot PSG – Mbappé vexé par le mercato du PSG, il l’avoue

La petite phrase de Kylian Mbappé après son match avec l’équipe de France doit avoir un véritable écho sur ce qui s’est passé cet été au PSG. Daniel Riolo estime que l’attaquant français n’a pas eu le recrutement escompté.

Roi de la communication, Kylian Mbappé sait quand parler. Après son match plein avec les Bleus ce jeudi soir face à l’Autriche, avec un but impeccable pour l’ouverture du score, l’attaquant français a eu le sourire aux lèvres et répondu aux questions des journalistes après la fin du match. Il a livré plusieurs informations qui n’étaient pas forcément surprenantes, mais inhabituelles. Comme celui d’avoir adoré jouer aux côtés d’Olivier Giroud, dans un compliment qu’il n’avait presque jamais fait jusqu’à présent. A l’heure où le débat entre Olivier Giroud et Karim Benzema, qui n’est pas vraiment de nature sportive, semble toujours opposer les deux avant-centres, le discours du joueur du PSG n’est pas anodin.

Mais en plus de pouvoir jouer avec Olivier Giroud, Kylian Mbappé a aussi confié le plaisir qu’il a eu d’être libre sur le front offensif, le joueur de l’AC Milan ayant l’avantage de concentrer la concentration des défenses adverses. ” J’ai beaucoup plus de liberté ici. Le coach sait qu’il y a un numéro 9 comme Oliv’ qui occupe les défenses et moi je peux me balader et aller dans l’espace, demander des balles », a glissé le joueur du PSG. Un message qui n’est pas innocent aux yeux de Daniel Riolo. Le polémiste RMC s’appuie sur les propos de Luis Campos tenus sur cette même antenne, et qui soulignaient le dédoublement entre Mbappé et Neymar, et le mercato qui ne s’était pas terminé comme il le souhaitait. Une référence au départ de Robert Lewandowski du FC Barcelone, alors que le dirigeant du Paris SG rêvait de l’attaquant alors au Bayern Munich.

L’avant-centre promis n’est jamais venu

Pour Daniel Riolo, la petite phrase de Mbappé vient de là, du projet qui lui a été vendu avec un attaquant autour duquel il pouvait compter, et qui finalement n’est jamais venu. “Je pense qu’il essaie de nous dire qu’au PSG, ce qu’on lui a promis c’est lui et un 9 devant », a glissé la consultante d’After Foot sur Instagram. La question ne se pose plus, puisque Neymar est resté et qu’aucun avènement-centre de statut international n’est venu à Paris cet été. Mais à entendre ses propos ce jeudi soir dans les travées du Stade de France, nul doute que ce schéma de jeu lui laissant une totale liberté offensive lui aurait beaucoup plu.

Leave a Reply

Your email address will not be published.