Laguiole : l’indication géographique protégée du couteau va au Puy-de-Dôme !

C’est officiel, l’Institut National de la Propriété Industrielle a attribué l’Indication Géographique Protégée du couteau Laguiole à l’association Couteau Laguiole Aubrac Auvergne (Claa) dont le siège social est à Thiers. Un camouflet pour l’Aveyron.

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe à Laguiole avec l’obtention de l’indication géographique protégée du couteau attribuée aux couteliers Thiernois. Ce prix concerne l’aire géographique suivante : 94 communes de l’Aveyron, de la Lozère, du Cantal, du Puy-de-Dôme, de la Loire et de l’Allier. 38 entreprises du territoire constituent le groupe des opérateurs initiaux de l’indication géographique couteau Laguiole, sachant que le dispositif est ouvert et que toute entreprise du territoire s’engageant à respecter le cahier des charges peut adhérer à tout moment à l’indication. géographique.

Un combat qui dure depuis 2010

Une décision qui impactera la procédure en cours de la commune de Laguiole pour récupérer l’usage de son nom.

L’IGP du couteau Laguiole de Thiers concerne trois familles de couteaux : les couteaux pliants, les sommeliers et les couteaux de table, alors que le cahier des charges Laguiolais ne concernait pas le couteau pliant, le couteau Laguiole historique. La présence d’une abeille, la forme de la lame dite Yatagan et la forme incurvée du couteau sont des caractéristiques obligatoires, à l’exception du couteau de fermeture, également reconnu avec une forme droite. Toutes les étapes de fabrication du couteau (fournitures, décoration, assemblage et finition) doivent être réalisées dans les communes de la zone géographique définie dans le cahier des charges.

Jean-Claude Anglars, sénateur : “C’est un scandale”

Dans un communiqué, le sénateur Jean-Claude Anglars écrit : « Le titre porte à lui seul toute la contradiction de cette décision et dénonce les dysfonctionnements des Indications Géographiques Protégées des Produits Industriels et Artisanaux en France ». Dans le Puy-de-Dôme, dans un département situé à plus de 100 kilomètres du village de Laguiole, nous certifions l’IGP “Couteau Laguiole”. C’est un scandale. C’est tout le savoir-faire des entreprises du territoire de Laguiole qui est bafoué. Leur propre dossier, initié en 2013, a été rejetée par l’INPI et mise en concurrence avec une application pilotée depuis Thiers.Et le respect des règles élémentaires de la propriété intellectuelle au nom des communautés ?Comment peut-on reconnaître une Indication Géographique Protégée ?sans la communauté principale, celle qui porte le nom géographique, étant
partie prenante du processus ? J’exprime tout mon soutien à la commune de Laguiole et aux couteliers de Laguiole, dans le nord de l’Aveyron, qui sont aujourd’hui sidérés par cette décision que nous contestons”. J

Leave a Reply

Your email address will not be published.