“L’automatisation n’est pas un long fleuve tranquille”

Alors que la ligne B du métro, régulièrement touchée par des pannes, est de nouveau à l’arrêt ce jeudi, la direction du SYTRAL Mobilités et de Keolis Lyon a tenu une conférence de presse ce jeudi après-midi.

Selon Thomas Fontaine, nouveau directeur de Keolis Lyon, le métro B, désormais automatisé, a subi une panne de son système de contrôle. “Nous sommes encore dans une phase d’analyse diagnostique. Le métro ne sera remis en service que lorsque la cause aura été identifiée. La reprise du trafic est estimée pour vendredi matin mais il n’y a aucune certitude», a expliqué Thomas Fontaine. Et de préciser : “les incidents précédents n’ont rien à voir avec cela. C’était alors une coupure de courant“.

De son côté, Jean-Charles Kohlhaas, le 1er vice-président du SYTRAL Mobilités, a reconnu que l’information fournie aux voyageurs par Keolis n’est pas à la hauteur. “Nous leur présentons nos excuses. L’automatisation n’est pas un long fleuve tranquille“. Le SYTRAL Mobilités a donc demandé à Keolis Lyon d’établir rapidement un plan d’action afin qu’en cas d’incident suivant, “la réaction est plus au niveau que nous attendons” : “S’agissant d’un service public, les usagers doivent être informés le plus en amont possible afin qu’ils puissent trouver d’autres solutions.“.

Beaucoup de gens travaillent sur cet échec. Nous espérons que le métro pourra redémarrer ce (jeudi) soir, ne serait-ce que pour le faire fonctionner toute la nuit et valider tous les appareils. À l’heure actuelle, nous ne sommes pas sûrs.», a également déclaré Jean-Charles Kohlhaas.

Ce jeudi matin, 1 500 personnes ont dû être évacuées, sept trains étant bloqués dans les tunnels. Pour rappel, le métro B est à l’arrêt depuis 8h ce jeudi.

X

Leave a Reply

Your email address will not be published.