le film “Saint-Omer” d’Alice Diop représentera la France

Ce long métrage a remporté le Grand Prix du Jury et le prix du meilleur premier film à la Mostra de Venise 2022 le 10 septembre. Il sortira en salles le 23 novembre en France et sera en lice dans la catégorie “long métrage international” .

Article écrit par

Posté

Mise à jour

Temps de lecture : 1 minute.

Treize jours après avoir été primé à la Mostra de Venise, le film d’Alice Diop, Saint-Omer, a été sélectionné le vendredi 23 septembre pour représenter la France à la prochaine cérémonie des Oscars. Inspiré d’une histoire vraie d’un procès d’infanticide, Saint-Omer cherche à explorer “la grande question universelle” de nôtre “rapport à la maternité”, a affirmé le réalisateur lors de la Mostra.

Son film raconte l’histoire de Laurence Coly, interprétée par Guslagie Malanda, une immigrée sénégalaise accusée d’avoir tué son bébé de 15 mois en l’abandonnant sur une plage du nord à marée montante. Le film, centré sur le procès, est directement inspiré d’un fait divers de 2013 et du procès qui a suivi.

Il s’agit du premier long métrage du réalisateur de 43 ans, jusqu’alors spécialisé dans les documentaires dont Nous (2021), qui emmène le spectateur à la rencontre d’un territoire – celui traversé par le RER B – et de ses habitants.

Lauréat du Grand Prix du Jury et du Premier Prix du Film à Venise, Saint-Omer est “un film puissant, emblématique du renouveau du cinéma français que nous sommes fiers d’avoir soutenu notamment par l’avance sur recettes”, s’est félicité le patron du CNC, Dominique Boutonnat, cité dans le communiqué. Il sortira en salles le 23 novembre.

Leave a Reply

Your email address will not be published.