Logitech et Tencent officialisent leur partenariat autour de la console portable Logitech G Cloud – Actualités

L’ami Furolith a pu découvrir cette nouvelle machine et vous en propose un tour d’horizon complet chez Les Numériques. Nous n’entrerons donc pas dans les détails comme nos confrères et vous invitons à vous référer à leur article pour tout savoir sur cette nouvelle plateforme sous infusion d’abonnements à divers jeu en nuage.

Néanmoins, voici un petit topo sur ses principales caractéristiques. Comme évoqué plus haut, le Logitech G Cloud, puisque c’est son nom, ne prétend pas faire tourner des jeux en natif et se présente comme une passerelle vers les différents services d’abonnement que sont Steam Link, Nvidia GeForce Now, Xbox Console Streaming et Xbox Game Pass, pré -installé sur la console. C’est pourquoi son architecture technique et son prix sont plus modestes que ceux d’un Steam Deck par exemple.

La machine embarque ainsi un processeur Qualcomm Snapdragon 720G, un écran LCD tactile d’une résolution de 1080p – qui n’a d’ailleurs pas convaincu l’ami Furolith – et peut donc se permettre de recourir à un refroidissement passif bien plus silencieux qu’un bon vieux ventilateur. L’objectif avoué de Logitech est de proposer un appareil abordable – 299 dollars en précommande et 349 dollars une fois soldé – et léger puisque le Logitech G Cloud ne pèse que 465 grammes.

Notons enfin que le constructeur a fait un autre choix curieux, celui de la connectivité wifi 802.11ac, et abandonne l’usage de la 4G et de la 5G, destinant son appareil à un usage domestique plutôt qu’à un usage véritablement nomade. Pour l’instant, le Logitech G Cloud n’est annoncé aux États-Unis et au Canada qu’au cours du mois d’octobre. Une commercialisation dans d’autres territoires pourra être envisagée l’an prochain en fonction des performances enregistrées sur le marché nord-américain.

Leave a Reply

Your email address will not be published.