Myriam Abel accusée d’avoir été “défigurée par la chirurgie” : la vérité sur sa transformation dévoilée

Myriam Abel est de retour sous les projecteurs. Le chanteur de 41 ans, qui a remporté le Nouvelle étoile en 2005, était l’invité de Jordan De Luxe dans son émission Chez Jordan, sur C8. Et elle en a profité pour évoquer un sujet qui avait beaucoup fait parler lors d’une de ses apparitions télévisées : la chirurgie esthétique.

Au printemps dernier, l’ancienne candidate de M6 faisait une apparition dans l’émission Les 10 émissions qui nous manquent le plus sur C8. Et elle avait surpris les internautes. Beaucoup de gens sont convaincus qu’elle a un peu trop souvent eu recours à la chirurgie esthétique. Et ils n’ont pas hésité à le faire savoir en publiant des messages sur les réseaux sociaux. “Oh Myriam Abel, qu’a-t-elle fait ?! Ce visage, quel dommage !”, “Non, mais Myriam Abel, méconnaissable ! Arrêtez la chirurgie, c’est trop !», avait-on notamment pu lire.

Jordan De Luxe a donc profité de sa présence dans son émission pour évoquer le sujet. “Ils m’ont tiré dessus. J’avoue que là, quand on voit la photo… je ne sais pas si c’est le maquillage ou peut-être que je venais juste de me faire des piqûres. Pour moi j’en ai pas trop fait“, a-t-elle d’abord confié. Myriam Abel a ensuite précisé qu’elle s’est injecté (rémunéré par son mari Roland Baron) et donc, que ce n’était pas “irréversible“. “Je ne vais pas sur une table d’opération, au bout de quelques mois, ça s’estompe. Après, la télé caricature un peu. Les gens m’ont vu dans la rue et ont dit ‘ah, ce n’est pas pareil'”, se défend-elle. Elle a alors avoué qu’elle avait été touché” voyant tout ce qui a été dit.

Lors de la soirée de diffusion, Myriam Abel est «dépassé les 20 000 vues” sur ses stories et reçu de nombreux messages qui parlaient de son physique jugé méconnaissable. “Myriam défigurée par la chirurgie…’, même si je ne fais pas de chirurgie», a poursuivi la charmante blonde. Et pour s’assurer qu’elle ne faisait aucune rhinoplastie contrairement à ce que certains pensaient. Elle a alors révélé que son mari dépensait 300 à 400 euros pour les injections et ce, deux à trois fois par an.J’aime ça ! (…) J’assume de faire des injections pour bien paraître et pour réduire les petits signes de l’âge», a-t-elle confié. Puis, en conclusion, elle a avoué qu’elle pourrait refaire sa poitrine suite à sa grosse perte de poids.

Leave a Reply

Your email address will not be published.