Orgeval : quel avenir pour l’Idéal des gourmands, le restaurant ravagé par les flammes ?

A l’intérieur du bâtiment, noirci par les flammes, on trouve un amas de poutres fondues et de débris calcinés. (©Renaud Vilafranca)

On devine aisément l’intensité des flammes quand on aperçoit, en bordure de la RD113, la carcasse calcinée de ce qui reste de ce célèbre restaurant d’Orgeval. La semaine du couple Berriri, gérants de l’Idéal des gourmandsravagé par le feu dimanche 18 septembre 2022, a été consacrée aux réunions d’experts et aux démarches administratives pour licencier les quelque 80 salariés de l’établissement. Lors de notre passage mercredi, ouvriers et proches s’affairaient dans les décombres pour évacuer les décombres et sécuriser les lieux.

Deux salariés

L’incendie s’est déclaré vers 18h30 dans la salle à manger, alors qu’un employé de 22 ans s’occupait un bidon d’éthanol, probablement à proximité d’une source de chaleur. Le liquide s’est enflammé, une explosion a retenti. Brûlée à 80 %, la jeune femme, transformée en torche humaine, a été hospitalisée dans un état critique. L’évolution de son état de santé n’a pu nous être précisée. Deux de ses collèguesplus légèrement blessé en tentant de la sauver des flammes, sont secourus.

« Nous apprécions vraiment cet employé. C’est un excellent élément. On pense évidemment beaucoup à elle et à ses proches en ce moment”, confie Jérôme Berriri qui, en 2017 avec sa femme, a créé L’Idéal des gourmands, la combinaison d’un restaurant plutôt haut de gamme, d’une épicerie fine et d’une pâtisserie.

1 500 mètres2 locaux détruits

Le feu a détruit 1 500 m2 2500m2 de locaux, y compris salle à manger et le zone de stockage. La partie arrière de l’établissement, qui abrite notamment le laboratoire, a été épargnée, la progression des flammes ayant été stoppée par les portes coupe-feu.

Incendie à Orgevla, trois blessés, un grièvement
Le panache noir de fumée était visible à des kilomètres à la ronde. (©Méréva Balin/78actu)

Derrière le drame humain avec cette jeune femme très gravement blessée, il y a aussi une catastrophe économique. Les salariés d’Orgeval seront placés en chômage technique pour une durée indéterminée. Le concept de L’Idéal des gourmands se décline également à Saint-Germain-en-Laye et Montgeron (Essonne). Les établissements approvisionnés en produits de restauration par le cuisine centrale du site d’Orgevalqui, bien qu’épargnée par les flammes, est à l’arrêt faute d’eau et d’électricité.

« C’est 30 à 40 % des produits qu’on ne peut plus fournir, explique Jérôme Berriri. Le couple de managers doit donc également faire face à cette difficulté.

Différentes expertises ont donc été réalisées sur le bâtiment endommagé au cours de la semaine. Selon les premières constatations, le la structure même du bâtiment est affectée. Cela nécessiterait la démolition puis la reconstruction du site.

Vidéos : actuellement sur Actu

« Nous renaîtrons de nos cendres dès que possible. Nous bénéficions d’un formidable élan de solidarité de la part des anonymes sur les réseaux sociaux et des commerçants voisins. Nous sommes très touchés. »

A Jérôme BerriCo-gérant de l’Idéal des gourmands

Le site est tel qu’il est aujourd’hui impossible de dire quand l’établissement d’Orgeval, qui abrita jusqu’à 1 000 clients par jour, va rouvrir. L’enquête, confiée à la gendarmerie, est toujours en cours pour mieux comprendre l’origine de l’incendie et déterminer si toutes les règles de sécurité ont été respectées.

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre 78actu dans l’espace Mes News. En un clic, après inscription, vous retrouverez toutes les actualités de vos villes et marques préférées.

Leave a Reply

Your email address will not be published.