Tanguy Nianzou lâche ses vérités

Revoilà Tanguy Nianzou. On l’avait un peu perdu de vue depuis son départ du PSG. Il faut dire que le défenseur central n’a pas beaucoup joué en deux saisons au Bayern Munich. Victime de deux blessures qui l’ont laissé sur le côté pendant deux mois à chaque fois (ischio-jambiers en septembre 2020, puis une déchirure musculaire en décembre de la même année), en plus d’une très grosse compétition, il n’a pas pu exprimer tout son potentiel. s’affirmer en Bavière. En conséquence, il n’a eu que 28 apparitions pour 983 minutes jouées avant de décider de s’éloigner.

Quelle est la prochaine après cette annonce

Il a rejoint le Sevilla FC cet été sur un transfert permanent estimé à 16 millions d’euros. “Je n’ai aucun regret, nona-t-il lâché dans une interview avec L’équipe. Comme tout footballeur, j’ai été déçu car on veut tout jouer. Mais ça m’a donné une mentalité et aujourd’hui je suis prêt à toute situation. Le Bayern m’a fait grandir. Mentalement, ça m’a aidé à me dire : “OK, rien n’est acquis””explique le joueur appelé en équipe de France Espoirs pour affronter l’Allemagne ce vendredi soir, puis la Belgique dans trois jours en amical.

Un possible retour au PSG

Quitter le PSG n’a pas été une longue décision pour lui non plus. Malgré la confiance de Thomas Tuchel et le temps de jeu qu’il lui a accordé, Nianzou était déterminé à quitter son club formateur. “J’ai fait ce choix et je suis devenu ce que je suis devenu. Je ne sais pas si j’aurais commencé au PSG. Cette année regard sur la concurrence, avec Marquinhos, Sergio Ramos et (Presnel) Kimpembe, Danilo aussi. Avec les ifs, on reconstruit les carrières. Nous ne pouvons pas le savoir.

Même l’appel de Tuchel à la fin de l’aventure parisienne pour tenter de le faire changer d’avis n’a pas provoqué de retournement de situation. Il avait déjà fait le choix de rejoindre le Bayern Munich, d’autant qu’il anticipait le futur départ de l’entraîneur allemand du PSG (il sera limogé le 23 décembre 2020). En revanche, le joueur, aujourd’hui âgé de 20 ans, n’exclut pas de revenir un jour dans son club formateur.« Pour un enfant parisien, c’est toujours un but. A moi de progresser, d’atteindre un jour le niveau de Paris. » C’est ce qui est dit.

Leave a Reply

Your email address will not be published.