Test Asus ZenBook 17 Fold Oled : on a essayé le PC portable à écran pliable

L’Asus ZenBook 17 Fold Oled en mode ordinateur portable et clavier virtuel.

© Le Numérique

Asus a toujours été force d’innovation, par exemple avec le EEE Pc, le premier Netbook, ou encore le Transformer TF101, cette tablette équipée d’un clavier détachable qui fait aussi office de seconde batterie. Des innovations parfois marquées par des ratés, comme la Transformer Book Duet, une tablette à clavier détachable embarquant à la fois Android et Windows, et qui s’attira les foudres de Google et Microsoft et ne sortit finalement jamais.

La dernière innovation d’Asus est donc le ZenBook 17 Fold Oled. Ce PC portable à écran pliable est cependant moins innovant que pourrait l’être la gamme Transformer, et sa gestation semble plus maîtrisée puisqu’Asus s’est appuyé sur son expérience. Intel agit également en coulisses pour pousser ces formats d’écrans pliables et le constructeur taïwanais n’est pas le seul à travailler sur le sujet – Lenovo est en embuscade avec une deuxième version de son ThinkPad Fold X1 qui devrait arriver en 2023.

Le ZenBook 17 Fold Oled a donc carte blanche pour tenter de convaincre. Petit bémol d’entrée de gamme : son prix est aussi exclusif que la technologie qu’il embarque (3999 €).

Note de l'éditeur : 4 sur 5

Construction

Le ZenBook 17 Fold se compose donc d’un grand écran Oled de 17,3 pouces qui, déplié, en fait une grande tablette Windows. L’écran se replie au milieu jusqu’à ce que les deux extrémités se touchent. La charnière ne permet pas de replier complètement la dalle sur elle-même, mais elle la courbe, laissant un trou suffisamment grand pour y glisser un clavier Bluetooth. L’ajout de ce clavier permet donc d’utiliser le ZenBook 17 Fold Oled comme un simple PC portable de 12,5 pouces avec le clavier placé sur la partie inférieure de la dalle. Asus a défini pas moins de 6 usages : PC portable, PC portable avec clavier virtuel, mode bureau avec l’écran déployé et tenu par sa béquille avec le clavier juste devant, un mode livre, un mode tablette et enfin un mode portable avec le clavier devant l’écran pour profiter de la surface d’affichage. Voilà pour le concept.

Asus Zenbook 17 Pli Oled

L’Asus Zenbook 17 Fold Oled plié sans son clavier.

© Le Numérique

Le design mêle verre et simili cuir. Le verre sur le capot et le simili cuir sur la charnière, comme la couverture d’un livre. L’ensemble est bien fini, mais l’assemblage avec le couvercle en similicuir laisse apparaître de multiples ouvertures laissant éventuellement glisser la poussière au niveau de la charnière. L’ouverture du ZenBook 17 Fold Oled nécessite les deux mains et sa prise en main demande un petit temps d’adaptation pour le mettre dans le bon sens.

coque arrière asus zenbook 17 fold Oled capot arrière

La partie en verre a été particulièrement travaillée pour obtenir ses reflets vert-bleu.

© Le Numérique

Le clavier Bluetooth offre une frappe confortable avec une grande hauteur de touche. Il lui manque cependant le rétroéclairage et un câble pour être rechargé. Asus n’a pas jugé bon de fournir un câble USB-C vers USB-C pour recharger le clavier directement sur le ZenBook 17 Fold Oled. Il faut se contenter du seul chargeur USB-C fourni pour recharger soit le ZenBook soit le clavier. Un système de recharge une fois installé en mode portable aurait été le bienvenu, que ce soit par contact ou par induction.
Le touchpad, bien qu’un peu petit, est également agréable à utiliser. Les gestes Windows sont pleinement pris en compte, rien à redire sur ce point. En termes d’utilisation, le clavier s’enclenche sur les bords de l’écran, qui sont constitués d’un matériau caoutchouteux. Le retrait du clavier étend automatiquement l’affichage à la partie désactivée et son installation réduit instantanément l’affichage à la partie non couverte par le clavier.

Asus Zenbook 17 Pli Oled

En mode ordinateur portable, la moitié inférieure de l’écran s’éteint automatiquement.

© Le Numérique

La connectique se limite à deux ports Thunderbolt 4 qui servent également de prise de charge ; un seul port est donc disponible pour un usage sédentaire. Asus fournit en standard un petit adaptateur USB-C vers USB simple ; on n’aurait pas dit non à un petit hub USB-C, qu’il faudra donc acheter en option.
La connectivité sans fil est assurée par la puce Intel AX211 compatible wifi 6E à 2400 Mb/s et Bluetooth 5.2.

asus zenbook 17 fois oled

Le port USB-C du clavier sert uniquement à charger.

© Le Numérique

La webcam est équipée d’un capteur de 5 Mpx dont le rendu est largement supérieur à la moyenne des portables. Il permet également de déverrouiller une session avec Windows Hello. Cependant, son orientation ne varie pas en fonction de l’orientation du ZenBook. Ainsi, en mode tablette ou desktop, la webcam (capteur à gauche) est orientée en mode paysage, tandis qu’en mode PC portable (capteur en haut de l’écran), la webcam est en orientation portrait. Vu le prix du ZenBook 17 Fold Oled, il aurait été judicieux d’inclure un système de rotation d’image.

Dans l’ombre.
Bon état lumineux.

Le ZenBook 17 Fold Oled est équipé d’un ventilateur pour refroidir le Core i7. Sous l’œil de notre caméra thermique, seule la partie contenant les composants chauffe. Nous mesurons ainsi 45,1°C quasiment au centre de l’écran lors de notre encodage. La température est de 43,7°C à l’arrière de la capuche au-dessus de la charnière en simili cuir. L’autre moitié du ZenBook 17 Fold Oled reste à température ambiante puisqu’elle ne contient que la batterie.
Les nuisances sonores sont très limitées grâce à un ventilateur qui ne se déclenche qu’en cas de forte charge. Il reste donc immobile la plupart du temps. On a ainsi noté 33,7 dB lors d’un encodage d’un peu plus de 30 minutes. Une valeur particulièrement basse qui permet au ZenBook 17 Fold Oled de passer inaperçu même dans une bibliothèque.

asus zenbook 17 fois oled

La caméra thermique permet de bien distinguer la partie du portable qui contient les composants.

© Le Numérique

Le ZenBook 17 Fold Oled ne semble pas démontable par le commun des mortels. Nous n’avons donc pas tenté le diable. Cependant, nous avons pu prendre des photos de l’intérieur du ZenBook 17 Fold Oled lors de sa présentation ; sachez que seul le SSD est amovible. Asus déclare néanmoins un indice de réparabilité de 5,9/10.

  • Asus ZenBook 17 Fold Oled : mode portable avec clavier physique | © Le Numérique

6 images

Note de l'éditeur : 3 sur 5

Les performances

Le ZenBook 17 Fold Oled est équipé d’un processeur Intel Core i7-1250U accompagné de 16 Go de RAM et 1 To de SSD. Ce processeur Intel est spécialement conçu pour les ordinateurs ultra-fins. Il dispose d’une enveloppe thermique de 9 watts exploitée par 2 cœurs hyperthreadés dits hautes performances et 8 cœurs dits performants.

indice performances Asus zenbook 17 fold oled i7-1250U

Indice de performance (plus il est grand, mieux c’est).

© Le Numérique

Après avoir effectué tous nos tests, le ZenBook 17 Fold Oled atteint un indice de performance de 88. Cela le place loin devant le Core i5-1130G7 du MateBook E (56) de Huawei et pas loin du Core i7- 1260P du LG Gram. (93) — dont le processeur est limité par l’enveloppe thermique limitée.

Des performances honorables donc pour le ZenBook 17 Fold Oled, d’autant qu’il se destine principalement à la bureautique. Il pourra donc effectuer toutes les tâches bureautiques, et occasionnellement quelques tâches créatives comme de la retouche photo ou un peu d’encodage.
De bonnes performances qui s’expliquent par le comportement du Core i7-1250U. Il maintient ainsi ses cœurs P à une fréquence de 2 GHz et ses cœurs E à 1,5 GHz. L’enveloppe de puissance est également maintenue à 13,2 watts, comme le permet Intel.

Le SSD est un Samsung P9MA1, une version du 980 Pro réservée aux intégrateurs. Il atteint ici 6,87 Go/s en lecture et 5,16 Go/s en écriture, c’est-à-dire des performances élevées.

Note de l'éditeur : 4 sur 5

Filtrer

La dalle Oled utilisée par Asus provient du fournisseur chinois BOE. Il mesure 17,3 pouces et affiche 2560×1920 px, soit un ratio de 4/3. Une fois plié, en mode portable, il affiche 1920×1280 px au format 3/2. Asus a été prudent dans l’intégration, tant au niveau de la courbure – puisque les bordures ne se replient pas totalement sur elles-mêmes – qu’au niveau de l’épaisseur des bordures (supérieure au centimètre).

asus zenbook 17 Fold Oled

Les bordures sont relativement épaisses.

© Le Numérique

Sous notre sonde, la colorimétrie est très précise. Nous avons ainsi mesuré un Delta E de 1,8, bien en dessous du seuil de 3 à partir duquel les dérives colorimétriques sont visibles à l’œil. La température de couleur est de 6772 K, ce qui est très légèrement supérieur au standard vidéo (6500 K). Rien à redire sur le contraste : grâce à la technologie OLED, les noirs sont parfaits ; tout comme la persistance, quasi inexistante.
La luminosité maximale est de 338 cd/m², avec un pic HDR à 402 cd/m². Ces valeurs sont dans la moyenne et ne compensent pas les réflexions du panneau (réflectance de 50,2%). Ils sont aussi particulièrement handicapants à l’usage, d’autant que la courbure de l’écran ne facilite pas la recherche de la meilleure position pour limiter les reflets.


Note de l'éditeur : 3 sur 5

l’audio

Le système audio du ZenBook 17 Fold Oled est confié à 4 haut-parleurs répartis sur la tranche de l’écran. Un positionnement qui évite les risques d’obstruction.

Asus Zenbook 17 Pli Oled

Les perforations pour les haut-parleurs sont clairement visibles sur le bord.

© Le Numérique

A l’écoute, le volume sonore est correct, mais il ne suffira pas à entourer une pièce lors d’une soirée. Malgré la certification Dolby Atmos, le rendu est typique des PC portables, c’est-à-dire axé sur les médiums, avec un manque de bas médium et de grave.

La sortie casque offre une excellente dynamique et une distorsion limitée. La diaphonie est moyenne et offre donc une stéréophonie correcte. Par contre, le niveau de sortie est un peu faible, l’utilisation d’un casque à haute impédance est donc à proscrire.

Asus Zenbook 17 fois PC moyens testés
Niveau de sortie 100 mVRMS 156 mVRMS
Distorsion + Bruit 0,002 % 0,015 %
Plage dynamique 108 dB 100 dB
Diaphonie -52 dB -64 dB
Note de l'éditeur : 4 sur 5

Mobilité / Autonomie

L’encombrement est le bémol de ce ZenBook 17 Fold Oled. Asus ne montre pas trop de photos de la machine pliée et ne communique pas sur ses dimensions en mode portable. Sur la feuille officielle, il faut se contenter de 37,8 x 28,7 cm en mode tablette pour 1,29 cm d’épaisseur avec les patins antidérapants. Une fois plié avec son clavier entre l’écran, le ZenBook 17 Fold Oled mesure 28,7 x 18,9 cm pour une épaisseur de 3,4 cm.

asus zenbook 17 FOld Oled

L’épaisseur de 3,4 cm surprend au premier pliage.

© Le Numérique

Le poids est également déroutant : 1,5 kg sans son clavier ; autrement dit, en mode tablette ou livre, le poids se fait très vite sentir à bout de bras. Pour le transporter, il faudra compter 300 g supplémentaires pour le clavier et 227 g pour le chargeur 65 watts.

asus zenbook 17 fois Oled

Asus ne fournit qu’un seul chargeur pour le clavier et le ZenBook.

© Le Numérique

La bonne surprise vient de l’autonomie. Nous avons mesuré 9h30 en mode ordinateur portable et 9h20 en mode tablette (écran à 200 cd/m² lors de la lecture d’une série Netflix dans le navigateur Chrome).
Un résultat honorable rendu possible par la faible appétence du processeur Intel Core i7-1250U et la grosse capacité de la batterie (75 Wh). Asus annonce une autonomie de 24 heures pour le clavier, que nous n’avons pas pu mesurer précisément, mais l’estimation nous semble juste selon notre utilisation.

autonomie de la batterie asus zenbook 17 Fold oled

L’Asus ZenBook 17 Fold peut fonctionner pendant 9h30 en mode ordinateur portable.

© Le Numérique

Leave a Reply

Your email address will not be published.